Par Julia Itel - Publié le 2 décembre 2021

Tous les enfants attendent le 1er décembre avec impatience pour ouvrir la première case de leur calendrier de l’Avent. Composé de chocolats, de petits cadeaux ou, plus récemment, de cosmétiques ou de sachets de thé, le calendrier de l’Avent, qu’il soit religieux ou non, fait partie des rituels qui nous préparent à la célébration de Noël.

L’origine du calendrier de l’Avent

Comme la tradition de la couronne de l’Avent, le calendrier de l’Avent est apparu en Allemagne au XIXe siècle. Certaines familles protestantes faisaient patienter les enfants jusqu’à Noël en leur donnant chaque matin, et pendant vingt-quatre jours, une image pieuse.

Du latin adventus qui signifie « avènement », la période de l’Avent représente les quatre semaines qui précèdent Noël. L’Avent symbolise le début de l’année liturgique. C'est un temps d’attente et de préparation à l’arrivée du Christ, ponctué par plusieurs moments que l’on fête en famille. Par exemple, la tradition invite les chrétiens à faire une crèche de Noël, mettant en scène la naissance du Christ, et à allumer chacune des quatre bougies de la couronne de l’Avent lors des quatre dimanches précédant Noël.  


À voir

 

Le calendrier de l’Avent, une fête commerciale ?

En 1908, un éditeur de Munich, Gerhard Lang, commercialise pour la première fois un calendrier fait de dessins colorés. Puis, en 1920, le premier calendrier de l’Avent composé de petites fenêtres à ouvrir arrive sur le marché. Enfin, c'est en 1958 que la version chocolatée du calendrier fait son apparition.

Si aujourd'hui le calendrier de l’Avent est devenu un produit commercial qui se décline selon la stratégie marketing des grandes marques, il a toutefois l’avantage de rythmer les jours qui, en cette période de l’année, sont moins ensoleillés et donc parfois plus tristes. Pour les enfants, ouvrir chaque matin une case de son calendrier et y découvrir une petite surprise permet de matérialiser le temps qu’il reste jusqu’à Noël et d’apprendre la patience.
 

A lire aussi


À quoi sert le calendrier de l’Avent ?

S’il n’est plus considéré seulement comme un symbole religieux, le calendrier de l’Avent a l’avantage de réinsérer le merveilleux dans le quotidien. Il installe, au fil des jours, l’ambiance festive et joyeuse de Noël, un des moments les plus ritualisés et sacrés de l’année, que l’on soit chrétien ou non.