Pour nombre de personnes, les grandes fêtes chrétiennes – Noël, Épiphanie, Pâques, Ascension, Pentecôte, notamment – sont l’occasion de réjouissances. Pour les croyants, ces célébrations, petites ou grandes, permettent de s’inscrire dans les pas du Christ. Quels sont ces temps forts ? Quelle est leur finalité ?


Quelles sont les origines des fêtes chrétiennes ?


Les célébrations chrétiennes commémorent essentiellement la naissance, la vie, la mort et la résurrection du Christ. Elles s’articulent donc autour des deux plus grandes d’entre elles : Noël et Pâques. Cependant, Jésus étant juif, certaines fêtes chrétiennes s’enracinent dans le judaïsme, à commencer par Pâques et la Pentecôte, liées aux fêtes juives de Pessah et Chavouot. La fixation d’autres fêtes chrétiennes devait supplanter des fêtes païennes. Noël, fixé le 25 décembre, au moment des fêtes du solstice d’hiver, en est le meilleur exemple.


Quelle est la finalité des fêtes chrétiennes ?


Les célébrations, comme toute la liturgie chrétienne, permettent aux croyants de s’inscrire personnellement et en communauté dans les pas du Christ et de renouveler leur foi. Le dimanche, dies Domini, « Jour du seigneur », commémoration de la Résurrection, est la première de ces célébrations. Noël, célébrant la naissance de Jésus, est précédé par un temps de veille (l’Avent), et suivi par un temps de joie (l’octave de Noël). Pâques est préparée dans le jeûne et la prière (le Carême) et suivie d’une période de réjouissance (le Temps pascal). Le mercredi des Cendres, la Semaine sainte, l’Ascension et la Pentecôte font également partie de ces célébrations de la Passion et de la Résurrection. Enfin, c’est pour ce qu’ils disent du Christ et en raison de leur relation étroite avec lui, que sont fêtés la Vierge Marie et les saints.


Calendrier des principales célébrations catholiques

 

L’Avent

De fin novembre à Noël
Du dimanche 27 novembre au samedi 24 décembre 2022
Du dimanche 3 décembre au dimanche 24 décembre 2023

L’Avent (du latin advenire « arriver ») est le temps où les chrétiens se préparent à la naissance de Jésus à Bethléem, célèbrent sa venue actuelle dans leur cœur, et attendent son retour dans la gloire. L’Avent ouvre l’année liturgique.  


Noël

Le 25 décembre
Dimanche 25 décembre 2022
Lundi 25 décembre 2023

Noël (du latin natalis, « de naissance ») est une des plus grandes solennités chrétiennes, célébrant la naissance du Christ, Dieu fait homme parmi les hommes.
Voir l’Évangile selon saint Luc 2, 1-20  
 

L’Épiphanie

Le 6 janvier
Jeudi 6 janvier 2022
Vendredi 6 janvier 2023

L’Epiphaneia, « manifestation » en grec, commémore la manifestation de Dieu au monde grâce à la visite des mages venus d’Orient à Bethléem, pour adorer l'enfant Jésus.
Voir l’Évangile selon saint Matthieu 2, 1-12  
 

La Présentation de Jésus au Temple ou Chandeleur

Le 2 février, 40 jours après Noël
Mercredi 2 février 2022
Jeudi 2 février 2023

Cette fête célèbre la présentation de Jésus au Temple, quarante jours après sa naissance, selon la tradition juive. Durant celle-ci, un sage, qui attendait le Messie, a vu en l’enfant la « Lumière des nations », d’où le nom de Chandeleur, issu de festa candelorum, « fête des chandelles ».
Voir l’Évangile selon saint Luc 2, 22-39  
 

Le mercredi des Cendres

Le mercredi, 40 jours avant le dimanche des Rameaux
Mercredi 2 mars 2022
Mercredi 22 février 2023

Il s’agit d’une journée de prière et de jeûne marquant l’entrée dans le Carême. Lors de la messe du jour, une croix de cendres est tracée sur le front en signe de désir de conversion.
Voir l’Évangile selon saint Matthieu 6, 1-6.16-18  
 

Le Carême

Période de 40 jours, du mercredi des Cendres au dimanche des Rameaux
Du mercredi 2 mars au 14 avril 2022
Du mercredi 22 février au jeudi 6 avril 2023

Le mot carême provient du latin quadragesima, « quarantième », en référence aux 40 jours que Jésus a passés au désert avant sa vie publique. Ce temps liturgique invite chacun à se convertir, en priant, jeûnant et pratiquant la charité fraternelle, pour se préparer à célébrer la Passion, la mort et la résurrection du Christ durant la Semaine sainte et Pâques.
Voir l’Évangile selon saint Luc 4, 1-13  
 

L’Annonciation

Le 25 mars, soit neuf mois avant Noël. Si le 25 mars tombe durant la Semaine sainte, la solennité est reportée au 2e lundi de Pâques.
Vendredi 25 mars 2022
Samedi 25 mars 2023

Cette solennité célèbre l’Incarnation de Jésus en la Vierge Marie après qu’elle a accepté cette mission annoncée par l’ange Gabriel. Le fait que Dieu se fasse homme en Jésus est un des fondements de la foi chrétienne.
Voir l’Évangile selon saint Luc 1, 26-38  
 

Le dimanche des Rameaux

Le dimanche précédant Pâques
Dimanche 10 avril 2022
Dimanche 2 avril 2023

Jésus entre triomphalement à Jérusalem, lui qui marche vers sa Passion et sa mort, également commémorées en ce jour, le premier de la Semaine sainte.
Voir l’Évangile selon saint Luc 19, 28-44  
 

Le Jeudi saint

Le jeudi précédant Pâques
Jeudi 14 avril 2022
Jeudi 6 avril 2023

Ce soir-là, au cours de la messe, est commémorée la dernière Cène présidée par Jésus, durant laquelle il lava les pieds de ses Apôtres et institua l’eucharistie.
Voir l’Évangile selon saint Jean 13, 1-15  
 

Le Vendredi saint

Le vendredi précédant Pâques
Vendredi 15 avril 2022
Vendredi 7 avril 2023

Ce jour-là, dans le recueillement, les chrétiens suivent Jésus condamné à mort à porter sa croix jusqu’aux lieux où il est crucifié, meurt et est enseveli.
Voir l’Évangile selon saint Jean 18, 1 à 19, 42  
 

Pâques

Le dimanche suivant la première pleine lune de printemps
Dimanche 17 avril 2022
Dimanche 9 avril 2023

Dans la nuit du Samedi saint au dimanche de Pâques, est célébrée la résurrection du Christ. Solennité des solennités, elle est très joyeuse. Le mot pâque provient de l’hébreu pessah, exprimant la notion de passage – de l’exil à la Terre promise, de la mort à la vie, de l’Ancienne à la Nouvelle Alliance, etc.
Voir l’Évangile selon saint Matthieu 28, 1-9 ; Marc 16, 1-9 ; Luc 24, 1-9 ou Jean 20, 1-23  
 

L’Ascension

Le jeudi, 40 jours après Pâques
Jeudi 26 mai 2022
Jeudi 18 mai 2023

Cette fête célèbre le moment où, après leur être apparu et les avoir accompagnés après sa résurrection, le Christ quitte ses disciples pour le Père, afin de leur être présent autrement, et leur envoyer l’Esprit Saint. Cet événement marque le début de la mission évangélique.
Voir l’Évangile selon saint Luc 24, 50-53 et les Actes des Apôtres 1, 3-12  
 

La Pentecôte

Le dimanche, 50 jours après Pâques
Dimanche 5 juin 2022
Dimanche 28 mai 2023

Clôturant le Temps pascal, cette solennité commémore la descente de l’Esprit Saint sur les Apôtres du Christ qui annoncent alors l’Évangile dans toutes les langues, inaugurant ainsi leur mission dans le monde. Le mot pentecôte vient du grec, pentêkostê, « cinquantième ».
Voir les Actes des Apôtres 2, 1-4  
 

L’Assomption de Marie

Le 15 août
Lundi 15 août 2022
Mardi 15 août 2023

Cette solennité célèbre Marie au terme de sa vie terrestre, entrée au Ciel, corps et âme, enlevée par Dieu. Le mot assomption vient du latin assumere, « assumer, enlever ».
Voir l’Apocalypse de saint Jean 11, 19 ; 12, 1-6.10  
 

La Toussaint

Le 1er novembre
Mardi 1er novembre 2022
Mercredi 1er novembre 2023

Cette solennité est dédiée à tous les saints, connus ou inconnus, canonisés ou non, c’est-à-dire toutes les personnes qui ont été sanctifiées en accueillant la grâce de Dieu et en exerçant la foi, l’espérance et la charité.
Voir l’Évangile selon saint Matthieu 5, 1-12  

Commémoration des fidèles défunts - Le lendemain de la Toussaint
Mercredi 2 novembre 2022
Jeudi 2 novembre 2023

Cette célébration faisant mémoire de tous les morts est toutefois marquée du sceau de l’espérance, en la vie éternelle.
Voir la lettre de saint Paul aux Romains 8, 31-35.37-39  
 

L’Immaculée Conception

Le 8 décembre ou, si le 8 tombe un dimanche de l’Avent, le lendemain.
Jeudi 8 décembre 2022
Vendredi 8 décembre 2023

Cette solennité célèbre Marie « pleine de grâce », comblée de miséricorde dès sa conception, préservée du péché originel, elle qui sera la mère de Jésus.
Voir la lettre de saint Paul aux Ephésiens 1, 3-6.11-12  

Marie-Christine LAFON