L’Avent

Fête de l’Avent, dimanche 29 novembre à jeudi 24 décembre 2020

 

L’Avent est le temps liturgique précédant la Fête de Noël, où les chrétiens se préparent à célébrer la Naissance de Jésus lors de la messe de minuit. Ce temps de préparation est marqué par la symbolique de l’attente et du désir. Il commence le 4ème dimanche avant le 25 Décembre.

Une tradition de l’Avent utilise la symbolique des bougies tout au long des quatre dimanches de l’Avent. Cette tradition s’appuie sur l’Ancien Testament et relie les chrétiens au peuple juif, qui fête Hanouka à partir du 11 décembre. Chaque nuit, les juifs allument les bougies d’un chandelier à 8 branches, placé là où tout le monde peut le voir.

Pendant les vacances de Noël, les foyers installent des crèches, un arbre de Noël avec des boules et des guirlandes, et parfois c’est toute la maison qui est décorée en vue des fêtes de Noël, où l’on échange des cadeaux de Noël.

L’Avent est aussi le début de l’année liturgique. En 2020 la fête de l’Avent commence le Dimanche 29 novembre et se termine jeudi 24 décembre 2020.

 

Origines et l'histoire de l’Avent

 

Le mot « Avent » ne veut pas dire avant Noël, il vient du latin « adventus » qui signifie « venue, avènement ». On l’employait autrefois en latin pour désigner la venue de Jésus Christ sauveur parmi les hommes.

Le temps de l’Avent s’ouvre le quatrième dimanche avant Noël. Chaque dimanche de l’Avent, la coutume veut que les chrétiens allument progressivement une bougie sur les quatre, placées sur une couronne végétale. Le premier dimanchede l’Avent, la bougie symbolise le pardon à Adam et Eve. le deuxième dimanche, elle symbolise la foi des Patriarches en la Terre Promise. Le troisième dimanche, c’est la joie de David, célébrant l’Alliance avec Dieu, et le quatrième dimanche, elle symbolise l’enseignement des Prophètes, annonçant un règne de paix et de justice. Toutes ces références à l’Ancien Testament se trouvent dans la Bible, et relient les chrétiens au peuple juif.

 

Signification et sens de l’Avent

 

L’Avent est la période où les fidèles se préparent intérieurement à célébrer Noël, événement décisif pour l’humanité, puisque Dieu s’est fait homme à travers l’enfant Jésus : de sa naissance à sa mort sur la Croix, il a partagé en tout la condition humaine, à l’exception du péché.

Chacun est appelé à la vigilance et au changement de vie. La parole des Prophètes est lue lors de chaque messe dominicale de l’Avent. Elle redit la nécessité de la conversion et de la préparation du cœur, comme le rappellent également les autres lectures de la messe. L’Avent invite les chrétiens à découvrir ce que la venue de Jésus-Christ change dans leur vie pour mieux lui faire une place.

Le début de l’Avent marque aussi l’entrée dans une nouvelle année liturgique : celle-ci commence chaque année avec ce temps de préparation à Noël, pour s’achever une année plus tard à la même période.

L’Avent, comme l’ensemble du calendrier liturgique catholique, aide les fidèles à revivre les grands événements de la vie et de l’enseignement du Christ, en particulier de sa naissance (Noël) à sa Résurrection (Pâques).

 

 

Qu'est ce que la couronne de l'Avent ?

La couronne de l’avent a été inventée par un Allemand, éducateur et théologien en 1839. Faite de branches de sapin, toujours vertes, donc toujours vivantes, sa forme ronde évoque le soleil, annonçant son retour. Elle rappelle que Noël revient chaque année, ainsi que le cycle de la vie après la mort.

On la met sur la porte d’entrée en signe de bienvenue ou sur une table avec 4 bougies, traditionnellement rouges, autour du repas de Noel qui réunit toute la famille, la veille de Noel après la messe de minuit. Plus la fête de Noël approche, plus il y a de lumière, rappelant aux Chrétiens que Jésus est la lumière du monde. Dans les églises de rites orthodoxe se trouvent des couronnes avec six cierges conformément à une durée plus longue de l’avent.

 

Quelle est l'origine du calendrier de l'Avent ?

Pour les enfants, le calendrier de l’Avent permet d’attendre Noël grâce à une petite surprise à découvrir tous les jours du 1er dimanche de l’avent jusqu’à Noël.

Cette tradition est née en Allemagne au XIXe siècle : un papa qui voulait faire patienter ses enfants, découpa des images pieuses qu’il leur remettait chaque matin pour canaliser leur impatience avant Noël.

À l’origine, on remettait une image pieuse aux enfants pendant 24 jours, comportant une phrase de l’Evangile ou une incitation à faire une bonne action. Les biscuits puis, aujourd’hui, les chocolats, remplacent souvent les images.

 

Quels sont les saints associés à l'Avent ?La Saint Nicolas se fête le 6 décembre. Saint Nicolas fut évêque en Asie Mineure au 4éme siècle. Il est né en 270 sur les terres des premières communautés chrétiennes.

Sa popularité est liée à des faits de sa vie dont on fait difficilement la part entre l’histoire et la légende. On lui attribue une histoire de trois enfants qu’un horrible boucher aurait tués et mis au saloir. Saint Nicolas passant par là, rend la vie aux trois enfants. On raconte aussi l’histoire d’un père de famille pauvre, qui voulait marier ses filles mais il ne pouvait pas payer la dote. Saint Nicolas intervint donc pour éviter de les vendre au marché aux esclaves en jetant des pièces par la fenêtre. La Saint Nicolas est fêtée surtout dans le nord et l’Est de la France. Il est suivi du « père fouettard » qui fait peur aux enfants, symbole du mal toujours vaincu par Saint Nicolas. A cette occasion, Saint Nicolas donne des bonbons. Dans les églises orthodoxes, Saint Nicolas est toujours très vénéré. Il est devenu le patron de la Grèce et de la Russie où son prénom était porté par des Tsars. Une basilique fut construite en son honneur à Constantinople.

La Sainte Lucie se fête le 13 décembre, spécialement en Suède et en Norvège. Le nom de Lucie vient du Latin « Lux », la lumière. Sainte Lucie était une Italienne qui se serait convertie au Christianisme en cachette.

Elle aurait apporté de la nourriture aux Chrétiens persécutés en passant dans des tunnels s’éclairant avec une couronne de bougies sur la tête.

 

Textes en lien avec la fête de l’avent

 

« Préparez les chemins du Seigneur,

Aplanissez sa route,

Tout ravin sera comblé,

Toute montagne et toute colline seront abaissées,

Les passages tortueux deviendront droits,

Les routes déformées seront aplanies,

Et tout homme verra le salut de Dieu. »

 

Domitille BLANC TAVERNIER