Je fais un don

Le temps de Noël invite petits et grands à se plonger dans une atmosphère chaleureuse, que l’on prépare délicieusement à l’aide de décorations, de guirlandes lumineuses, de biscuits épicés et de senteurs délicates émanant du sapin. Alors que les jours raccourcissent et que, dehors, l’obscurité s’étend toujours un peu plus, la tradition de la couronne de l’Avent illumine nos foyers et ritualise l’attente de la Nativité.
 

Quelle est la signification de la couronne de l’Avent ?


La période de l’Avent s’étend sur les quatre semaines précédant Noël. Du latin adventus qui signifie « avènement », l’Avent représente donc la période d’attente de l’avènement de Jésus-Christ, que l’on célèbre le 25 décembre.

Le temps de l’Avent est ainsi ponctué par quatre dimanches, qui sont autant d’occasions de ritualiser l’attente. De forme ronde et composée de branches de sapin, la couronne de l’Avent est ornementée de quatre bougies qu’il est coutume d’allumer chaque dimanche de l’Avent. Ainsi, plus Noël approche, et plus la lumière de Jésus devient intense.
 


A regarder sur Vodeus


L’origine de la couronne de l’Avent


La tradition de la couronne de l’Avent, telle qu’on la représente aujourd'hui, a été inventée au XIXe siècle en Allemagne, par un pasteur de Hambourg. Afin d’accompagner le temps de l’Avent, celui-ci disposait vingt-quatre bougies de taille moyenne et quatre autres plus grandes (représentant les quatre dimanches de l’Avent) qu’il allumait à chaque nouvelle journée. Néanmoins, la confection d’une couronne végétale à cette période de l’année où le soleil brille le moins fort a des origines plus anciennes.
 

L'Avent : des origines païennes


Avant d’être une tradition chrétienne, la couronne de Noël est une tradition païenne qui accompagne la célébration du solstice d’hiver et donc du retour – ou de la renaissance – du soleil. Les Romains craignent de voir le soleil disparaître pendant l’hiver. Ils confectionnent alors des roues de feuillages, faites de rameaux de pin. Seul arbre à ne pas perdre ses feuilles pendant la saison hivernale, ses branchages verts intenses symbolisent donc la vie, l’espoir du renouveau de la nature et, plus largement, le rythme cyclique de l’univers.

 

A lire aussi

 
 

L'Avent : une tradition chrétienne


Cette tradition s’est répandue dans les pays germaniques et scandinaves et s’est adaptée, plus tard, à la culture chrétienne. C'est au XVIe siècle que la couronne de l’Avent est apparue pour la première fois et a remplacé la symbolique de la roue. Inspirée par la couronne de Sainte-Lucie, la couronne de l’Avent représente le symbole de l’espérance des chrétiens qui se préparent, au cours de cette période, à l’arrivée du Christ.
 

A lire aussi


En effet, Sainte-Lucie (dont le nom est dérivé du latin lux, « lumière ») est fêtée le 13 décembre et sa célébration marque, traditionnellement, le premier jour à partir duquel le soleil se couche plus tard. Jusqu’à la réforme du calendrier de 1582, la Sainte-Lucie coïncidait notamment avec le solstice d’hiver et le retour progressif de la lumière. Intégrées au rituel chrétien de l’Avent, la couronne et les bougies allumées chaque dimanche précédant Noël symbolisent le retour de la lumière spirituelle, incarné par la naissance de Jésus. Autrement dit, l’avènement du messie annoncé par les prophètes.


Quand allumer les bougies de la couronne de l’Avent ?


Les quatre dimanches de l’Avent sont symbolisés par les quatre bougies de la couronne de l’Avent. La tradition invite, chacun de ces dimanches, à allumer une bougie. Ainsi, le premier dimanche de l’Avent, on allume une bougie. Le deuxième dimanche, deux bougies ; le troisième dimanche, trois bougies. Et le quatrième dimanche, les quatre bougies sont allumées : plus on approche de Noël et plus la lumière devient intense.

Traditionnellement de couleur rouge (et donc reprenant la symbolique du feu et du soleil), les quatre bougies représentent les quatre saisons ou les quatre points cardinaux, ce qui rappelle encore une fois le cycle de la vie.
 
Mais pour nous chrétiens, les quatre dimanches ou bougies représentent les quatre étapes du salut du monde. Ainsi, à chaque bougie allumée, nous sommes invités à prier sur un thème spécifique :

•    Le premier dimanche symbolise le pardon accordé à Adam et Ève ;
•    Le deuxième dimanche symbolise la foi d’Abraham et des patriarches à avoir cru en Dieu et en la Terre promise ;  
•    Le troisième dimanche symbolise la joie de David dont la lignée ne s’éteindra pas et donc le témoignage de l’Alliance avec Dieu ;
•    Le quatrième dimanche symbolise l’enseignement des prophètes qui annonce l’avènement d’un règne empreint de justice et de paix.

Contrairement à la couronne de l’Avent, qui est ornementée de bougies et donc posée sur une table, la couronne de Noël accrochée à la porte d’entrée est une tradition anglo-saxonne, symbole d’hospitalité.