Pourquoi fête-t-on Noël le 25 décembre ?

Pourquoi fête-t-on Noël le 25 décembre ?
Le 25 décembre est célébrée la naissance de Jésus-Christ, avec la fête de Noël. La solennité de la Nativité rappelle le mystère de l’Incarnation, quand Dieu s’est fait homme. Mais Jésus est-il vraiment né un 25 décembre ? Lumière sur les origines de la plus importante fête chrétienne…


La Nativité dans la Bible

Si la Nativité est probablement l’histoire la plus connue du christianisme, seuls deux livres (sur vingt-sept) de l’Ancien Testament évoquent la naissance de Jésus : l’Évangile de Matthieu et l’Évangile de Luc.

Écrits plus de quatre-vingts ans après la mort du Christ, ces textes ont été rédigés non pas pour relater la biographie de Jésus, mais plutôt pour une raison théologique. En effet, les deux évangélistes se sont employés à montrer que Jésus est le Fils de Dieu depuis toujours, et même bien avant sa naissance, lors de sa conception. Selon les biblistes, Matthieu et Luc auraient insisté sur le caractère merveilleux des événements entourant la naissance du Christ, afin de prouver que les prophéties de l’Ancien Testament s’étaient réalisées lors de sa venue au monde. Par exemple, Matthieu (chapitre 1 et 2) insiste sur la généalogie de Jésus, la conception virginale opérée par le Saint-Esprit et la venue des Rois mages à Bethléem, guidés par une étoile. L’Évangile de Luc relate plus en détail l’arrivée au monde de Jésus et inspire, notamment, la tradition de la crèche (voir Luc 2, 7).

Au cours du IIe siècle après J.-C., les chrétiens s’intéressent de plus en plus à cette partie de la vie de Jésus, faisant ainsi entrer l’histoire de la Nativité dans la tradition chrétienne. On trouve également d’autres mentions de la naissance et/ou de l’enfance de Jésus dans des évangiles apocryphes, qui ne font pas partie du canon biblique chrétien.
 

A regarder sur Vodeus



Quand Jésus est-il né ?

Les évangiles ne font aucune mention de la date exacte à laquelle Jésus serait né. Tout au plus, les évangiles de Matthieu et de Luc indiquent qu’il serait né sous le règne d’Hérode. Mais celui-ci est mort en l’an 4 avant J.-C., ce qui implique que le calendrier n’est pas juste. Plusieurs théories ont émergé afin de déterminer une date précise, célébrant le mystère du Verbe qui s’est fait chair. Parmi elles, on en retient généralement trois.

Le 6 janvier

Une des premières tentatives connues de datation revient à un groupe de gnostiques égyptiens, vers l’an 200. Clément d’Alexandrie rapporte que certains d’entre eux célèbrent le 6 janvier la naissance de Jésus en tant que manifestation de Dieu sur Terre. « Manifestation » vient du grec, epiphaneia et qui donnera le nom de la fête de l’Épiphanie. Mais ces gnostiques fêtent alors le baptême du Christ, et non sa naissance.

En Égypte ancienne, la date du 6 janvier correspond également à d’autres fêtes païennes, comme la fête dédiée à la déesse vierge Koré ou celle célébrant la naissance du dieu Osiris. Il est alors possible, comme c'est souvent le cas à l’époque, que les gnostiques chrétiens aient voulu remplacer ces fêtes par la célébration de leur propre dieu.

Pour de nombreux chrétiens orthodoxes de l’Église primitive orientale, le 6 janvier correspond toujours à la célébration de Noël.

Le 25 mars

Une autre date a été proposée pour marquer la Nativité. Dans le calendrier romain, l’équinoxe de printemps se fête le 25 mars. Durant l’Antiquité, l’équinoxe symbolise la renaissance de la terre. Hippolyte, un écrivain romain du IIe siècle (170-215), associe cette date d’anniversaire de la création à la mort de Jésus. En effet, la mort rédemptrice du Christ permet au monde de renaître, une fois lavé de ses péchés.

Le 25 décembre

Enfin, au IIIe siècle, Julien l’Africain émet l’idée d’une distinction entre la naissance du Christ et sa conception. Pour ce chrétien, si le 25 mars représente bien le jour où Dieu a pris chair, Jésus se serait plutôt incarné lors de sa conception, lorsque l’ange Gabriel a annoncé à Marie sa maternité. Et si Jésus a été conçu le 25 mars, alors il est né neuf mois plus tard : le 25 décembre. Ce n’est qu’au IVe siècle que cette idée circule véritablement au sein du monde chrétien et qu’elle est progressivement devenue associée au jour de Noël.

Découvrez Les origines de Noël : des Saturnales à la fête chrétienne
 

A regarder sur Vodeus