Je fais un don

La Pentecôte, qui commémore la descente de l’Esprit Saint, clôture le temps pascal. Quelles sont les origines de cette fête ? Et que signifie-t-elle pour les chrétiens ?


Qu’est-ce que la Pentecôte ?


Que veut dire le mot "Pentecôte" ?


Du grec pentêkostê qui signifie « cinquantième », la Pentecôte est célébrée cinquante jours après Pâques. Ce jour-là, les chrétiens font mémoire du don de l’Esprit Saint et de la naissance de l’Église. Après la mort de Jésus, sa Résurrection et son Ascension, il envoie une force à ses disciples pour qu’ils deviennent ses témoins. 

Sept semaines après Pâques, cette fête clôt le temps pascal.


Pourquoi le lundi de la Pentecôte est-il férié ?


En France, le lundi qui suit le dimanche de Pentecôte est un jour férié non rémunéré au titre de la journée de la solidarité

À voir
 


Quelles sont les origines de la fête de la Pentecôte ?


Origines juives


La Pentecôte trouve ses origines dans la fête juive de Chavouot qui est célébrée, elle aussi, cinquante jours après la Pâque juive (Pessah). Lors de cette fête, les juifs commémorent le don de la Torah à Moïse (Ex 19, 19), marquant ainsi l’Alliance entre Dieu et son peuple.


La descente de l’Esprit Saint 


L’événement de la Pentecôte survient dix jours après l’Ascension du Christ, après que Jésus a promis à ses disciples qu’ils vont « recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ».

La descente de l’Esprit Saint, promise par Jésus, est relaté dans les Actes des Apôtres (chapitre 2). Ce livre suit les Évangiles : il raconte la naissance de l’Église et la vie des premiers chrétiens.

À voir

Ce jour-là, soit cinquante jours après Pâques, les apôtres et Marie sont réunis dans le Cénacle pour célébrer la fête de Chavouot. Soudain, « un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit. » 


Que célèbre-t-on à la Pentecôte ?


La promesse du salut universel


Recevant l’Esprit Saint, les apôtres sont investis d’une nouvelle mission : celle de témoigner de la vie et de l’enseignement de Jésus. Les langues de feu qui leur apparaissent signifie qu’il leur est désormais possible de s’exprimer dans d’autres langues que l’araméen. Ils peuvent donc diffuser la Bonne Nouvelle « à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » (Ac 1, 8).

C'est donc l’accomplissement non seulement de la promesse qu’a faite Jésus à ses disciples, lors de son Ascension, mais aussi celui de la promesse du salut universel. En envoyant l’Esprit de son Fils aux humains, Dieu manifeste le signe d’une Alliance nouvelle avec son peuple (comme cela l’a été prophétisé par Jérémie et Ézéchiel dans l’Ancien Testament). 


La fondation de l’Église


Peu après avoir reçu l’Esprit Saint et avoir commencé à transmettre le message du Christ, les apôtres baptisent les premiers chrétiens. C'est, en effet, par le baptême, que ceux-ci reçoivent le don de l’Esprit. Plus de 3000 personnes sont alors baptisées. 

La Pentecôte célèbre ainsi le début de l’Église, sa fondation, et l’émergence des premières communautés chrétiennes. Mais elle inaugure également le Sacrement de la confirmation, où le baptisé renouvelle le cœur de sa foi et est invité à devenir, lui aussi, un témoin du Christ. 

 

Voir tous nos contenus vidéo sur le catalogue Vodeus
Histoire de croire – Pentecôte
Une nouvelle Pentecôte ?
Timothy Radcliffe : Le défi de la Pentecôte
La Pentecôte des premiers chrétiens