La fête du mardi gras, mardi 25 février 2020

Pour fêter Mardi gras, rendez-vous à la veille des Cendres

Mardi gras est une fête mobile et il faut compter 47 jours avant le dimanche de Pâques pour trouve sa date. On s’y déguise et on festoie avant d’entrer en Carême et de « faire maigre » ou jeûner faire abstinence pour quarante jours. Les prochaines dates sont mardi 16 février 2021 et mardi 1er mars 2022.

Les origines de la fête du mardi gras

La fête du mardi gras tire son origine des rites agraires grecs et romains qui avaient cours bien avant la naissance de Jésus-Christ et de la religion chrétienne. Le mois de mars correspond au début du printemps. La nature se fait une fête et avec le retour de la sève, graines et fleurs s’épanouissent. En lien avec cette réalité saisonnière, et au même titre que les Saturnales, les Bachanales et les Lupercales, les calendes de mars étaient dans l’antiquité un grand rendez-vous festif. Cet esprit demeure encore aujourd’hui chaque veille de l’entrée des chrétiens en carême.

Notre calendrier est ponctué des fêtes liturgiques chrétiennes. Le carême est une de ces périodes marquantes qui demande aux baptisés de se priver de douceurs pendant les quarante jours qui précèdent le sacrifice ultime, celui du Christ sur la croix, dont ils font mémoire au moment de Pâques. L’entrée en carême débute un mercredi, celui « des cendres ». C’est donc la veille de ce jour-là que tous font bombance, et donc « gras », avant de se restreindre et de « faire maigre ».

Au Moyen-âge, cette période était très strictement observée. C’était une période sans viande et sans gourmandises. Aujourd’hui la tradition veut que les chrétiens « fassent maigre » principalement les vendredi de carême en préférant ce jour-là le poisson à la viande dans leurs assiettes ; et qu’ils jeûnent le vendredi saint, c’est-à-dire le jour qui précède celui de la veillée pascale, ou fête de la résurrection. Chez les chrétiens orthodoxes le jeûne est pratiqué avec assiduité.

Pour terminer œufs, sucre et matières grasses, quoi de mieux que de cuisiner crêpes et gâteaux pour s’en régaler ? Mardi gras est souvent associé au carnaval, sorte de fête jumelle si l’on peut dire, dont le nom provient de l’expression « Carne levare » c’est-à-dire « enlever la viande » ou « la chair ». Les enfants s’y déguisent et les adultes s’y travestissent car ce jour-là, « tout est permis »… mais derrière un masque, comme à Venise ou en Guyane.

Ressources vidéo

VODEUS / DMET https://vodeus.tv/video/carnaval-fete-chretienne-1916

Sources

Mardi gras, Encyclopédie Universalis https://www.universalis.fr/encyclopedie/mardi-gras/
Mardi gras, icalendrier https://icalendrier.fr/religion/fetes-catholiques/mardi-gras/

 

Marine de VANSSAY