Mozart écrivit un jour à son père les mots suivants : « nous n’avons pas besoin d’épouser une femme riche pour le devenir nous-mêmes car cette richesse-là, elle est éphémère. Elle reste sur terre. Nous ne l’emportons pas avec nous. Quant à nous, père, notre richesse, elle est dans notre tête. » La richesse dont parle Mozart est éternelle et aujourd’hui encore nous pouvons nous réjouir de pouvoir entendre ses oeuvres jouées un peu partout dans le monde.

Références bibliques :

Référence des chants :