Je fais un don

Chers frères dans l’épiscopat, mes frères et sœurs, vous êtes tous les bienvenus dans notre église grecque melkite catholique Notre-Dame-de-l’Annonciation à Jérusalem. Comme chaque année, nous nous sommes réunis pour prier pour l’unité des Églises et des chrétiens. J’invite tous les fidèles qui nous regardent partout dans le monde à participer à notre prière qui émane de l’Église de Jérusalem, la mère de toutes les Églises.
En ce premier jour de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, l’Église nous invite à contempler la vie de la première communauté chrétienne dans cette ville sainte de Jérusalem. Après la descente du Saint-Esprit sur les apôtres, tous les croyants y étaient d’un seul cœur assidu à l’enseignement des apôtres, à la communion fraternelle, à la prière et à la fraction du pain (cf. Ac 2,42).

C’était l’Esprit Saint qui les poussait à faire cela. Ce même Esprit dont parle le prophète Joël dans la première lecture : « Je répandrai mon Esprit sur toute chair. » (Joël 2,21–3,21-22). La deuxième lecture nous parle directement de la descente du Saint-Esprit sur les Apôtres sous forme de langues de feu (Ac 2,1-12).

Dans l’Évangile que nous venons d’entendre, nous voyons que l’Esprit Saint est le consolateur qui nous est donné par Jésus Christ, afin qu’il soit toujours avec nous et en nous. C’est l’Esprit Saint qui nous aide à connaître la Vérité (Jn 14,26) et la vérité c’est que Jésus Christ est le Fils du Dieu vivant, et qu’il est dans le Père et que nous sommes dans le Christ, et le Christ en nous (Jn 14, 20). Le Christ est venu pour nous arracher aux ténèbres et à l’ignorance, et faire de nous un seul corps, dont il est, lui, la tête. Dans le Christ, nous sommes tous unis au Père et à l’Esprit Saint.

Cette vocation est merveilleuse, car dès maintenant nous sommes tous appelés à vivre en union avec la Trinité sainte, le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Nous sommes appelés à vivre en ce Dieu « Un ».

Comment pouvons-nous croire en Christ et demeurer en lui alors que nous sommes divisés entre nous ?

Mes bien chers frères, cette unité ne pourra se réaliser qu’à la suite d’un véritable repentir de nous tous, sans exception, à commencer par nous, les chefs des différentes Églises, en nous prosternant devant le Saint-Esprit de Dieu que nous avons attristé (Éph 4.30) par nos nombreux péchés. Il nous faut crier et supplier avec des cœurs brisés, peinés et repentis, demandant à Dieu d’avoir pitié de nous et d’écouter notre humble prière, afin que se réalise en nous cette Unité que notre Seigneur Jésus Christ désire de nous (Jn 17, 21).

Oui, nous voulons l’Unité de tous les Chrétiens, non pas pour être une force plus grande face à nos autres frères humains, mais afin qu’augmente en nous notre amour pour Dieu et pour tous nos frères et sœurs. Par cette Unité, nous pourrons porter un témoignage vivant au Christ et à son Évangile du salut dans ce monde qui est aujourd’hui bien troublé. Oui, par leur foi, leur sagesse, leur unité et leur engagement, les chrétiens peuvent aujourd’hui vaincre les forces des ténèbres qui les entourent et les menacent, surtout en cet Orient. Par leur Unité, leur foi et leur Amour, les chrétiens peuvent libérer l’humanité de toute violence, injustice et idolâtrie. L’Amour pourra alors se répandre dans les cœurs de tous les hommes, ainsi que la justice et la paix parmi tous les peuples et toutes les nations de la terre.

Je vous remercie de votre présence et de votre participation. Que la bénédiction du Seigneur vous accompagne tous. Amen.

Références bibliques : Ps. 103 ; Ps. 102 ; Livre de Joël 2, 21-22.28-29 ; Ac 2, 1-12 ; Jn 14, 15-21

Référence des chants :