Je fais un don

Frères et sœurs,

Voici plusieurs dimanches que Jésus nous révèle, par des paraboles, les mystères du Royaume des Cieux. Parabole du Semeur, du bon grain et de l’ivraie ; parabole du grain de moutarde et du levain ; et aujourd’hui celle du trésor et de la perle. Le Royaume des Cieux est ainsi comparable à un trésor caché ou à un négociant. Les disciples eux-mêmes demandèrent à Jésus d’expliquer ces paraboles. Laissons-le maintenant, par sa lumière, éclairer notre cœur.

Ces deux paraboles d’aujourd’hui nous manifestent le Christ et l’homme. Le Royaume des Cieux est ce lieu où se trouve le Christ lui-même. Le trésor, c’est Jésus, connu et aimé. Ce trésor, nous dit saint Matthieu, est dans un champ. Ce champ, c’est le monde, avec toute sa beauté et son imperfection, ses puissances du mal. Le Christ est entré dans le monde, comme un trésor caché dans un champ. Ne cherchons donc pas hors de notre monde où le trouver, en nous évadant de quelque manière que ce soit. Ne cherchons pas hors de nos vies, pour retrouver sa présence, son passage. Le Royaume des Cieux est en germe et grandit depuis 2000 ans, depuis que le Fils de Dieu, notre trésor, a pris notre humanité, est entré dans l’histoire. L’homme qui l’a trouvé, vend tout ce qu’il possède pour acheter ce champ. Le disciple du Christ abandonne encore aujourd’hui tous ses biens pour trouver dès maintenant, l’amitié joyeuse avec Jésus, goûter la saveur du Royaume, et vivre du salut.

Dans ce Royaume, en présence de Jésus sauveur, le négociant recherche la perle fine de la foi. Nous entrons dans le Royaume des Cieux par la confiance que nous accordons aux paroles, aux jugements et aux attitudes de Jésus. Le négociant trouve la perle fine lorsqu’il la recherche avec le regard de Jésus. Pour acquérir cette perle de grande valeur, le négociant doit consentir à être dépossédé de quelques habitudes, à convertir son intelligence et à ouvrir son cœur à la vraie sagesse. Le roi Salomon, comme le négociant heureux de l’Évangile, a fait de cette Sagesse la seule demande de sa prière. Avec un cœur attentif, sachant discerner le bien et le mal, il obtient alors « de gouverner le peuple de Dieu ». Notre Église, au lendemain des belles Journées Mondiales de la Jeunesse à Sydney, appelle toute la jeunesse et chacun de nous à rechercher cette perle fine de la foi, à désirer le cœur de Salomon.

Le Royaume des Cieux rassemble donc déjà autour du Christ tous les hommes de foi. Mais il est encore inachevé dans le champ du monde. Il appartient aux disciples du Ressuscité d’appeler les hommes de toutes conditions, à connaître et à aimer le vrai Dieu, son dessein d’amour. Jésus Christ est le Fils, l’aîné d’une multitude de frères. Nous avons goûté en Australie, au cours des JMJ, cette fraternité universelle, et nous voulons vous en témoigner. « Quand les hommes aiment Dieu », se laissent « appeler selon le dessein de son amour », ils grandissent en liberté, bâtissent un monde plus juste et pacifié. Dieu leur donne alors sa gloire, la joie du Royaume des Cieux, pour qu’ils en témoignent. À des hommes parfois sans repères, asphyxiés par l’indifférence à Dieu, nous voulons faire entendre encore cet appel du Royaume. Le Royaume de Dieu fait naître et reconnaître la véritable espérance. Il s’épanouit par la charité, dans le service du pauvre et du malade. C’est pourquoi nous l’annonçons sans cesse.

Frères et sœurs, notre trésor c’est le Christ, notre perle fine c’est notre foi, notre mission est d’annoncer le Royaume. Pour cette mission, nous vendrons tout ce que nous possédons, pour n’emporter que l’amour de Dieu. À tous nous dirons : « le Royaume de Dieu est là, auprès de vous ». Amen.

Références bibliques : 1 R 3, 5.7 -12 – Rm 8,28-30 – Mt 13, 44-52

Référence des chants :