Je fais un don

Le 7 octobre, nous fêtons les Serge. Plusieurs saints ont illustré ce nom, dont le 84ème Pape à la fin du 7ème siècle. Celui que nous évoquons est st. Serge de Radonège en Russie. Né près de Rostov en 1313, le moine Serge sera le fondateur du célèbre monastère de la Trinité. Citons à son sujet Paul Evdokimov : " Il rassemble toute la Russie de son époque autour de son église : autour du Nom de Dieu, pour que les hommes par la contemplation de la Sainte Trinité soient victorieux de la haine déchirante de ce monde".
Né à Rostov, au début du XIVe siècle fuyant l'invasion des Mongols, il émigre à Radonège avec son frère. Ils édifient une chapelle en l'honneur de la Trinité et vivent en ermites au milieu des bêtes sauvages. L'ermitage deviendra un monastère, peuplé de moines vivant la pauvreté radicale, avec grande liberté. Pr la suite leur sera imposée une vie en communauté. Serge n'était pas un solitaire coupé du monde : princes et politiques quémandaient ses prières pour l'unité de la Russie. Saint Serge de Radonège termina sa vie à Troïtsa, en 1392.
Que saint Serge continue d'intercéder pour la résurrection de la "Sainte Russie" ! De son vivant, on venait souvent le chercher dans son ermitage pour des missions de paix et de réconciliation. Le monastère de la Trinité Saint-Serge est toujours le centre spirituel et théologique de la Russie. Saint Serge demeure l'un des principaux saints protecteurs des peuples de Russie. À Paris, un Institut réputé de théologie Orthodoxe, l'Institut Saint-Serge est sous son patronage. Bonne fête aux communautés chrétiennes de l'Orthodoxie.
L'étymologie du grec "sericos", la soie, la douceur.


Saints du même jour

  • Saint Hermann