Je fais un don

L'un des plus grands saints de l'Orthodoxie en notre temps. Né en Russie centrale en 1866, c'était un robuste charpentier mais violent et bagarreur, plein d'orgueil. A 26 ans, il entend la vois de la "Theotokos" la Mère de Dieu qui l'appelle à la conversion du coeur. Il quitte la Russie pour rejoindre le Mont Athos, près de la Grèce et se fait moine. C'est d'abord la joie du ciel sur terre, mais très vite, de terribles tentations l'assaillent entre orgueil et désespoir. Une épreuve sans fin où le moine Silouane se croit perdu et damné quand le Christ lui apparait et l'assure que si bas qu'il soit tombé, Il est là pour prendre pitié de lui et lui montrer son visage. Désormais, frère Silouane vivra dans la prière et la paix. Il rejoint la Gloire du Seigneur en 1938.
Etymologie latine de "sylvain" (la forêt) "silva".


Saints du même jour

  • Saint Isarn
  • Notre-Dame de la Merci