Je fais un don

Dans les pays de l'Est, Boris (étym. slave combattant ) est un prénom souvent donné. Fils de saint Vladimir, il était poursuivi avec son frère Gleb par leur terrible frère aîné, un ambitieux qui voulait le pouvoir pour lui seul. Malgré les appels de son frère à lui résister, Boris décide de ne pas s'opposer au violent. Revenant d'un combat contre des tribus païennes, Boris apprend que son frère arrive pour l'exterminer. Il renvoie sa garde et passe la nuit à prier et à pleurer, puisqu'il allait perdre, disait-il et son épouse et la lumière du soleil . Blessé à mort, il supplie qu'on lui laisse le temps de se préparer à paraître devant Dieu. Ses derniers mots furent pour pardonner à l'assassin, son propre frère. C'était le 2 mai 1015: Boris et Gleb sont les saints patrons de Moscou.


Saints du même jour

  • Saint Athanase d'Alexandrie