Le jour du seigneur

Dimanche 23 juin 2019
Dimanche 23 juin 2019

La Musicale : « Chanter les psaumes », dimanche 23 juin sur France 2

En lien avec la fête de la musique, Le Jour du Seigneur et Présence Protestante proposent une émission musicale et œcuménique d’exception.

En savoir plus
Dimanche 16 juin 2019
Dimanche 16 juin 2019

Etre chrétien, c’est être libre ?

A l’occasion de la remise du 2ème prix de la liberté intérieure du Jour du Seigneur, Le Jour du Seigneur propose une émission spéciale autour de la liberté intérieure des croyants.

Revoir l'émission
Dimanche 09 juin 2019
Dimanche 09 juin 2019

Messe de la Pentecôte en Eurovision, dimanche 9 juin sur France 2

Le Jour du Seigneur célèbre la messe de la Pentecôte en Eurovision.

Revoir l'émission
Le Jour du Seigneur
Le Jour du Seigneur

L'émission catholique du dimanche sur France 2

Le saint du jour

lundi 24 juin 2019

Saint Jean-Baptiste

Le Saint du jour

Saint Jean-Baptiste

Epoque : début du 1er s.

Pays : Judée

Plus de 300 Jean auraient illustré ce nom qui signifie : "le Seigneur fait grâce !".

Nous célébrons aujourd'hui la naissance du fils d'Élisabeth et de Zacharie, le précurseur et le baptiseur du Messie, le prêcheur, le premier martyr de la Bonne Nouvelle de Jésus : Jean le Baptiste, un saint gigantesque ! Il est l'un des très rares, avec saint Pierre et saint Paul, à avoir deux fêtes ! En ce 24 juin nous célébrons sa naissance et le 29 août, nous célébrerons son martyre.

Jean s'acquitte de sa mission - préparer l'avènement du Messie - sur les bords du Jourdain d'une manière incomparable. Comme l'un des plus grands prophètes de la Bible au temps de l'Exil, celui qu'on nomme le 2e Isaïe, Jean ne voulut être que "La Voix qui crie dans le désert, préparez le chemin du Seigneur". Jean le Baptiste et le Précurseur fut "la lampe qui brûle et qui éclaire", trouant les ténèbres pour annoncer le Soleil Levant, le Messie Sauveur. Retiré très tôt dans le désert de Judée, il fut en contact, du moins pour un temps, avec les Esséniens de Qumrân, au bord de la Mer Morte. Puis il commence une vigoureuse prédication itinérante : il annonce avec force et même violence l'urgence de la conversion radicale pour préparer les coeurs à la venue imminente du Messie.

Le Messie, Jésus ! Jean, animé du souffle de l'Esprit, le nomme et le présente : "Voici l'Agneau de Dieu qui porte et anéantit les péchés du monde". Le Messie en Jésus, Jean le manifeste si clairement que par la suite il est devenu impossible de le confondre avec les faux prophètes et les prétendus messies qui apparaîtront. Admirable Jean ! Avant même le Christ, il est son martyr, son premier témoin, sans doute dans la prison de Makéronte dominant la Mer Morte, du côté de la Jordanie. Il fut mis à mort pour la même raison que Jésus : "Il avait faim et soif de la justice". De nos jours les feux de la Saint-Jean, même s'ils sont une survivance des fêtes païennes du solstice d'été, sont parfaitement accordés à une fête où tout parle de lumière et d'espérance. Selon la déclaration de Jésus lui-même : "Jean fut le nouvel Élie ! Il brûla comme une torche, capable d'incendier le monde !"

Faire un don