Le jour du seigneur

Messe du troisième dimanche de l'Avent
Messe du troisième dimanche de l'Avent

L’Avent avec le Jour du Seigneur : Peut-on retrouver confiance face au défi écologique

Tout au long de l’Avent, temps liturgique qui précède Noël, Le Jour du Seigneur propose quatre émissions spéciales autour du thème de la confiance. Ce dimanche, un magazine consacré à l’écologie sera suivi de la messe à Berck-sur-Mer.

En savoir plus
2ème dimanche de l'Avent 2019
2ème dimanche de l'Avent 2019

L’Avent avec le Jour du Seigneur : Peut-on retrouver confiance quand les politiques semblent inefficaces ?

Tout au long de l’Avent, temps liturgique qui précède Noël, Le Jour du Seigneur propose quatre émissions spéciales autour du thème de la confiance. Ce dimanche, un magazine consacré à la politique sera suivi de la messe à Boulogne-Billancourt.

Revoir l'émission
Dimanche 1er décembre 2019
Dimanche 1er décembre 2019

L’Avent avec le Jour du Seigneur : Peut-on retrouver confiance quand l’exclusion sévit ?

Tout au long de l’Avent, temps liturgique qui précède Noël, Le Jour du Seigneur propose quatre émissions spéciales autour du thème « N’aie pas peur ». Ce dimanche, un magazine consacré à l’exclusion sociale sera suivi de la messe à Berck-sur-Mer.

Revoir l'émission
Le Jour du Seigneur
Le Jour du Seigneur

L'émission catholique du dimanche sur France 2

Le saint du jour

jeudi 12 décembre 2019

Sainte Jeanne-Françoise de Chantal

Le Saint du jour

Sainte Jeanne-Françoise de Chantal

Epoque : 1572-1641

Pays : France

On compte au moins trois saintes Jeanne. Celle que nous fêtons aujourd'hui est née à Dijon en 1572. Jeanne-Françoise épouse le baron de Chantal, avec qui elle forme un ménage heureux et assez mondain. Elle devient veuve à 28 ans, lorsque son mari est victime d'un accident de chasse. Dans sa douleur, elle va être "sauvée" par la rencontre de François de Sales. Les grandes qualités de cette femme - excellente épouse et mère, "d'esprit clair et de jugement solide" - allaient trouver leur consécration dans la vie religieuse. L'évêque de Genève exercera sur sa fille spirituelle une influence décisive dont témoigne une importante correspondance spirituelle. Jeanne-Françoise, d'une force d'âme peu commune, était aussi de nature très autoritaire. François de Sales sera son guide providentiel pour la rendre "souple" à la Volonté de Dieu et au service du prochain. De l'intime de son être, elle se prépare à la nouvelle tâche de sa vie. En 1610, elle fait héroïquement ses adieux à son père et à ses quatre enfants. Elle est prête désormais à fonder l'Ordre de la Visitation.

Son projet initial était la visite et le service des malades et des prisonniers, en faisant le lien entre la vie contemplative et l'apostolat auprès des plus déshérités. Toutefois, la mentalité de l'époque n'était pas favorable à un tel projet, surtout concernant les femmes. C'est ainsi que la nouvelle Congrégation des Visitandines sera obligée de demeurer "cloîtrée". Cependant le projet audacieux de Jeanne-Françoise de Chantal et de François de Sales préparera le terrain à d'autres congrégations apostoliques féminines. La fondatrice passe le reste de sa vie à établir à travers toute la France des couvents de Visitandines : à sa mort on en dénombrera 80. L'intrépide supérieure aura le bonheur de faire une autre rencontre : celle de Vincent de Paul. Madame de Chantal, après avoir été épouse, mère, veuve, religieuse, fondatrice, termine sa vie à Moulins dans l'Allier, le 13 décembre 1641. Son tombeau se trouve près de celui de son père spirituel saint François de Sales, dans la basilique de la Visitation à Annecy.

 Plusieurs saintes ont illustré le prénom Jeanne ; on fête Jeanne d'Arc le 30 mai mais on peut également célébrer les Jeanne le 17 et le 30 août.
  En hébreu, Jeanne "le Seigneur fait grâce !" (Yohanân) .
 

Décryptage

Dans l’élan du Jour du Seigneur : Peut-on retrouver confiance quand les politiques semblent inefficaces ?

En savoir plus

Faire un don