Le jour du seigneur

Dimanche 19 août
Dimanche 19 août

Messe en direct de Chaource (Aube) depuis l’Eglise Saint-Jean-Baptiste

Tout l’été, Le Jour du Seigneur vous invite à découvrir des témoignages autour de la transmission de la foi. Les clés de la transmission 7/8 : Grands-parents – La foi en héritage

En savoir plus
Mercredi 15 août
Mercredi 15 août

Mercredi 15 août : La grande fête de l’Assomption à Venise et Liège

Pour la grande fête de l’Assomption, Le Jour du Seigneur vous emmène hors de l’hexagone.

Revoir l'émission
Du 14 juillet au 1er Septembre
Du 14 juillet au 1er Septembre

« L'Évangile à l'image : 70 ans du Jour Du Seigneur », notre émission de radio sur RCF

Du 14 juillet au 1er septembre la radio RCF propose à ses auditeurs de parcourir 70 ans d'histoire du Jour Du Seigneur. Une émission proposée par Martin Feron, directeur de l'information à RCF, et Père Yves Combeau, conseiller éditorial au Jour Du Seigneur.

VOIR LA BANDE-ANNONCE
CFRT
Le Jour du Seigneur

L'émission catholique du dimanche sur France 2

Le saint du jour

dimanche 19 août 2018

Saint Jean Eudes

Le Saint du jour

Saint Jean Eudes

Epoque : 1601-1680

Pays : France

Plus de 300 Jean auraient illustré ce nom qui signifie : "le Seigneur fait grâce !".

Saint Jean Eudes naît dans l'Orne en 1601.Il passe presque toute sa vie en Normandie : études chez les Jésuites à Caen, mission dans les diocèses de Bayeux et de Lisieux, secours aux victimes de la peste à Caen. C'est là qu'il fonde l'Institut de Notre-Dame de Charité pour le relèvement des prostituées, puis en 1643 la Congrégation de Jésus et de Marie dont les membres, appelés "Eudistes", se consacreront à la formation des futurs prêtres dans les séminaires.

Saint Jean Eudes est un mystique de grande classe et un missionnaire d'envergure. Il affronte une situation difficile en cette France du XVIIe siècle : dégradation des moeurs de la haute société, superstition croissante dans le monde rural, ignorance et corruption dans le Clergé. En fondant des séminaires, Jean Eudes réalise l'essentiel : la formation solide de prêtres fervents et instruits est la clé d'une évangélisation en profondeur. Messager de "l'incomparable richesse du Christ", il sera l'initiateur du culte liturgique aux Coeurs de Jésus et de Marie.

Soucieux d'abord des jeunes et de leur avenir, Jean Eudes organise pour les jeunes prostituées accueils et refuges animés par un dévouement sans borne par les soeurs de Notre-Dame de la Charité. L'une d'elles deviendra la fondatrice du "Bon Pasteur" : ce sera Sainte Marie-Euphrasie Pelletier, au XIXe siècle. Après avoir fondé plusieurs séminaires dans l'Ouest de la France et prêché plus d'une centaine de missions populaires, saint Jean Eudes est entré dans le repos du Seigneur à Caen le 19 août 1680.

L'étymologie est d'origine hébraïque : Jean : "Johanân, Dieu a fait grâce" et germanique : Eudes, "Edel, noble (preux, vaillant)".

Faire un don