Le jour du seigneur

Dimanche 18 février

Carême : La foi d’écrire avec Christian Bobin

En lien avec notre série documentaire de Carême consacrée aux écrivains spirituels, David Milliat reçoit en plateau notre chroniqueur livre au Jour du Seigneur, Michel Cool, qui se fait pour nous lecteur le temps du Carême.

Revoir l'émission
Dimanche 25 février

Carême : La foi d’écrire avec Christiane Rancé

En lien avec notre série documentaire de Carême consacrée aux écrivains spirituels, David Milliat reçoit en plateau notre chroniqueur livre au Jour du Seigneur, Michel Cool, qui se fait pour nous lecteur le temps du Carême.

Voir la bande-annonce
CFRT
Le Jour du Seigneur

L'émission catholique du dimanche sur France 2

Le saint du jour

samedi 24 février 2018

Saint Modeste

Le Saint du jour

Saint Modeste

Epoque : Vème s.

Pays : Rhénanie

Modeste est un prénom abandonné, qu'on aurait bien besoin de retrouver au moins comme adjectif qualificatif.
Il signifie en latin "mesure". Dans un récent colloque, le thème débattu était "le savant et la foi". La conclusion de ces scientifiques fut la suivante : "soyons modestes : nous sommes d'abord des chercheurs, plutôt que des savants possédant la science".
 

Des calendriers régionaux présentent divers saints Modeste. On en sait peu de détails, sauf l'essentiel : leur renom de sainteté à travers leur fidélité au Christ maître de leur vie. Le saint Modeste mentionné au calendrier civil était évêque de Trêves en Rhénanie au Ve siècle, période très difficile pour l'évangélisation. C'était au temps du roi Clovis et de l'invasion des Francs sur le Rhin, avant que Clovis et ses compagnons n'aient été gagnés à la foi au Christ par saint Remi et la reine Clotilde et baptisés le jour de Noël 496.
 
Documentation. Des demandes parviennent sur le sens de prénoms actuellement donnés.Un coup d'oeil sur l'Etat-civil publié dans nos journaux nous éclaire sur cette complexité. Ainsi, dans la presse de la ville de Tours, sans prétendre opérer un sondage, on remarque par exemple :. En tête, apparaissent des noms anciens, comme Camille, Marie, Alexis, Clément, Axel (et : elle), Emeline, ou encore Lucas et aussi Chloé. Viennent après : Hugo, Emma, Baptiste, Emilie, Romain, Soléne, Erwann, Zoé. Et aussi des noms bibliques: Sarah, Jérém(y), Mikaël, Myriam, Joseph.... Prolongez cette enquête. Vous pouvez communiquer lumières et questions au rédacteur de cette chronique : (P. Bernard Pineau. Dominicains. 12 Rue du Général Meusnier 37000 Tours). Il se fera une joie de vous répondre dans la mesure de son temps et de ses archives. Récemment, il avait à répondre à des questions provenant de sa famille : sens de Davy, de Yanis et surtout le plus beau nom, après Marie, celui de Eve la vivante !
 

Bonus

Le Carême pour les nuls, avec Yves Combeau

En savoir plus

Interview

Témoignage d’un frère hospitalier : “Par les corps aux âmes”

En savoir plus

Evènement

Assistez à l’avant-première du film “Jésus, l’enquête”

En savoir plus

Lectures et chants

Textes et chants de la messe du 11 février 2018 à Paris

En savoir plus

Evènement

Le prix littéraire du Jour du Seigneur. Comment voter ?

En savoir plus

Si vous êtes curieux

Vidéothèque

#jefaiscarême – Vivez le Carême avec la page Facebook de votre vidéothèque

En savoir plus

Dieu m'est témoin

Revoir l’émission
Le combat des femmes battues

En savoir plus

CFRT Productions

Susan, l’héroïne cachée de Bir Hakeim de Patrick Jeudy

En savoir plus