Le jour du seigneur

Homélie de la messe de la Toussaint 2019

L’auteur de l’Apocalypse semble un rêveur. Il désire ardemment entrer dans le monde de Dieu pour être avec Jésus. Il est littéralement fasciné par Lui. Il parle de la destination finale et de l’accomplissement de toute vie humaine et de toute la création en Dieu.

Dans ce monde merveilleux, l’auteur voit, bien avant la mondialisation, une foule harmonieuse et pacifique de saints de toutes races, tribus et langues autour de l’Agneau de Dieu. Nous partageons nous aussi le désir d’être parmi eux. Lors d’une fête comme celle d’aujourd’hui, ce rêve semble se réaliser.

La sainteté n’est pas un but inatteignable. La clé de la sainteté est de faire les choses ordinaires de manière extraordinaire. François de Sales disait que des soldats, des mères au foyer peuvent tout autant atteindre la sainteté que des moniales. Dans une lettre aux jeunes d’aujourd’hui, le Pape François a donné une liste impressionnante de jeunes reconnus comme saints par leur entourage. Ce sont des modèles d’amitié et de joie qui ont donné une place à Dieu dans leur vie et s’engagent pour le bonheur des autres. Ce ne sont pas des jeunes extraordinaires, ce sont des jeunes comme les autres, des jeunes ordinaires. Des gens qui ne se laissent pas démonter par l’adversité ou la maladie. S’ils sont peinés ce qui leur arrive comme à tout le monde, ils restent sereins, le cœur pur. Nous connaissons tous de tels porteurs de paix qui mettent leur vie entre les mains de Dieu. Lui seul leur offre un véritable avenir. Depuis la résurrection de Jésus, nous savons que la mort ne met pas un terme à la vie. Les saints témoignent de cette espérance.

Mais comment relever ce défi ? Le Pape François a donné cinq clés qui rendent la sainteté très humaine et même attrayante. Il s’agit d’exercer sa patience dans une situation de vie, sa joie et son humour. Suivent le courage et l’engagement dans un projet commun pour arriver ensuite à la prière. A ce sujet, il a dit : ‘Nous ne devons pas apprivoiser la puissance du visage du Christ’ (Gaudete et exsultate 151).

Jésus faisait attention aux petits détails et c’est Lui le saint ! Il a donné du vin lors des noces, il est parti à la recherche de la brebis perdue, il a loué la veuve qui offrait deux pièces et a préparé le repas pour les pêcheurs. Ces multiples petites attentions pour ceux qui nous entourent, apportent joie et réconfort. Passer un moment au chevet d’un malade, même inconnu, écouter l’histoire d’un réfugié qui n’a plus de recours légal, prier discrètement pour les morts tombés en Afghanistan ou noyés en Méditerranée : ce sont des expressions très concrètes de sainteté. Nous témoignons ainsi que nous faisons nôtre l’amour de Dieu et que nous Lui offrons une place dans notre vie et dans la société. Nous sommes appelés à ce rêve de Dieu.

Bonne fête de la Toussaint !

Références bibliques :  Ap 7, 2-4.9-14 ; Ps 23, 1-2, 3-4ab, 5-6 ; 1 Jn 3, 1-3 ; Mt 5, 1-12a

Texte de l'Homélie

Prédicateur : Mgr Luc Van Looy

Paroisse : Cathédrale Saint-Bavon

Ville : Gand (Belgique)

Temps : Temps Ordinaire

Jour : Tous les Saints

Année : C

Télécharger en PDF