Je fais un don

Raïssa ! Ce nom est toujours très à l'honneur dans les Églises d'Orient et de Russie.

Raïssa est un nom dérivé de Iraïs qui signifie, selon l'étymologie grecque, "la paix".

Sainte Raïssa est originaire d'Alexandrie en Egypte.Consacrée à Dieu par son père alors qu'elle n'avait que 12 ans, la jeune Raïssa va connaître la persécution de Maximilien Daïa vers 308, à Alexandrie. On rapporte à son sujet qu'elle était à puiser de l'eau dans le fleuve, quand elle voit passer un bateau avec beaucoup de gens à bord. Elle demande de qui il s'agit et apprend que ce sont des chrétiens enchaînés qu'on emmène au supplice. Raïssa se met alors à crier à tue-tête : "Moi aussi je suis chrétienne et je crache sur les idoles". Raïssa, en même temps qu'elle proclame sa foi au Christ l'unique Sauveur, laisse tout et monte sur le bateau : elle sera jugée et décapitée la première à Alexandrie. C'était au début du IVe siècle.

Ajoutons aujourd'hui une note sur les saints "guérisseurs", nommés aussi " auxiliaires ". Ils sont souvent demeurés très populaires, sans qu'on en connaisse la plupart du temps la cause ou l'origine. Nous avons mentionné le 1er septembre saint Gilles, invoqué contre le cancer, la folie et les frayeurs nocturnes. Le 21 août, on recourt à saint Christophe pour la protection des voyageurs et contre les accidents de la route. On invoque encore saint Blaise contre les maux de gorges et contre les morsures de serpent, car il pouvait s'approcher des animaux les plus dangereux. On invoque également sainte Appoline contre les maux de dents car pendant son martyre au 3e siècle en Égypte, on lui brisa la mâchoire.