Je fais un don

Ceux qui portent le nom de Bertrand ont le choix entre plusieurs saints patrons : un évêque du Mans honoré le 30 juin et un moine abbé de Saint-Quentin qu'on fête le 24 janvier, l'un et l'autre ayant vécu en France au VIIe siècle. Il y a encore saint Bertrand de Comminges, qui vivait au XIe siècle. C'était un évêque, intrépide pasteur, dans les montagnes de Haute-Garonne ; sa fête est le 16 octobre.

En ce 6 septembre, c'est un compagnon de saint. Dominique que nous fêtons : Bertrand de Garrigues. Originaire de la région de Nîmes dans le Gard, il fut l'un des seize premiers compagnons du fondateur des Frères Prêcheurs. C'était en 1216. Il fut le premier prieur du couvent Saint-Romain de Toulouse. Saint Dominique le charge ensuite de la fondation du couvent Saint-Jacques à Paris, situé aujourd'hui rue des Tanneries dans le 13e arrondissement.

Le frère Bertrand était un homme de grande piété, très exigeant pour lui-même. Prêcheur itinérant, on le voit sillonner tout le Midi de la France. En 1219, de retour à Toulouse, il sera le premier prieur provincial de la Province dominicaine de Toulouse et de Provence, laquelle existe toujours, de Bordeaux à Marseille et Nice. Dans cette fonction, le frère Bertrand recevra l'hospice et l'église Saint-Laurent (du Puy-en-Velay) laquelle vient d'être restaurée magnifiquement. Bertrand de Garrigues termine sa vie en avril 1230 chez les soeurs Moniales cisterciennes de Bouchet dans la Drôme. Jusqu'à la Révolution, on vénérait ses restes dans l'église des dominicains d'Orange.

Bertrand est un nom d'origine germanique qui signifie "brillant" (berht) et "corbeau" (hramm).