Je fais un don

Dans les anciens calendriers régionaux, on trouve une bonne dizaine de saintes qui ont illustré le beau nom d'Irène, qui signifie "la paix". Dans les Églises d'Orient, on fête le 5 avril une sainte Irène qui fut martyre au Ve siècle à Thessalonique en Grèce. Une très ancienne église lui est dédiée à Istanbul tout près de l'ancien palais du sultan.
Nous évoquerons, pour nos amis portugais une sainte Irène de leur pays.
Au VIe siècle, Irène était une fervente chrétienne, jeune fille très belle. Son existence fut particulièrement dramatique. Elle était poursuivie, en même temps, par les assiduités d'un jeune seigneur et par la passion perverse de son précepteur... un moine fort peu "catholique" ! Pour éconduire ce dernier, Irène lui révèle qu'elle a fait voeu de virginité, de consécration totale à Dieu. Le moine furieux alla la dénoncer et la calomnier auprès de son amoureux ; celui-ci, fou de jalousie, la transperça de son épée alors qu'elle sortait de la Messe à l'église. Le corps d'Irène fut jeté par son assassin dans la rivière du Tage. Retrouvé, le corps de la vierge martyre fut ramené à la ville de Scalabé qui, en son honneur, prit en portugais le nom de Santarem ou santa Iria.


Saints du même jour

  • Saint Vincent Ferrier