Je fais un don

Comme saint Dominique, Vincent a la hantise d'être un "passeur de frontières". Il évangélise les royaumes et les cités en ruines, ravagés par la guerre de Cent ans. Prêcheur prodigieux et percutant, il appelle avec fougue à la pénitence et à la conversion. Il parcourt Italie, Suisse, France et Bretagne, juché sur son âne, conduisant des processions de flagellants, prêchant sur les routes et les places publiques. Frère Vincent annonce le jugement universel. Il prédit la fin du monde, face aux calamités de son temps : guerres d'un siècle entre peuples et Schisme dans l'Eglise. Sa dernière étape sera Vannes. Consumé par son amour d'apôtre et de légat du Christ, il y termine sa course en prêchant le Carême, le 5 avril 1419. Il est toujours honoré dans la cathédrale de Vannes, en Bretagne, tout comme à Valence en Espagne, son pays d'origine.


Saints du même jour

  • Sainte Irène