Je fais un don

Eugénie fut la fondatrice de la Congrégation des Soeurs auxiliatrices du Purgatoire. Née à Lille en 1825, la petite Eugénie porte déjà dans sa prière le souci de la destinée éternelle des Défunts. Devenue religieuse, elle reçoit comme nom "soeur Marie de la Providence". Pénétrée de gratitude pour les dons de Dieu, elle désire de toutes ses forces de prière et d'offrande "donner à la Providence les âmes du Purgatoire qu'elle voudrait tant faire entrer au Ciel". Eugénie fonde en 1856 la Société des Auxiliatrices du Purgatoire : des religieuses enseignantes et missionnaires qui prient spécialement "pour la délivrance des âmes encore séparées de la Vision de Dieu". Eugénie Smet fut soutenue dans sa fondation par le saint Curé d'Ars. Soeur Marie de la Providence se remit pour toujours à la miséricorde de Dieu à Paris, le 7 février 1871.

La croyance dans la nécessité de la purification ultime, réaffirmée aux Conciles de Florence et de Trente, se fonde sur une triple conviction. La Vision de Dieu ne peut être partagée que par des êtres ayant atteint leur plein accomplissement spirituel, dans une purification les rapprochant du Dieu très saint. Cependant le "temps" du Purgatoire après la mort est déjà accès au salut définitif : la rencontre totale avec Dieu n'est que différée. Cette croyance nous rappelle la réalité permanente de "la Communion des saints". La solidarité qui nous unit en cette vie ne prend pas fin avec la mort terrestre. Telle est la réalité de base de ce lien aux Âmes du Purgatoire, à condition d'éviter les déviations telles que les descriptions débridées d'un purgatoire prison, et de dégager nos prières de demande de toute comptabilité faisant du salut une opération quasi commerciale.
Eugénie signifie en grec "bien né" (eugenios).


Saints du même jour

  • Bienheureuse Rosalie Rendu