Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Saint Samson

Samson vient de l’hébreu shemesh, le soleil.

On pense bien sûr d’abord au fameux personnage de la Bible, au temps des Juges, portant intacte son opulente chevelure, siège ou signe de sa force ! Samson est d’abord victorieux des Philistins jusqu’au jour où il tombe sous les charmes de Dalila qui, traîtreusement lui rase la tête… La destinée dramatique et l’épopée de Samson ont inspiré divers écrivains et compositeurs : Alfred de Vigny, Rembrandt et Haendel. On connaît plusieurs saints Samson. Passons de Palestine et d’Israël, en Bretagne au VIe siècle. Samson était un moine, abbé du monastère d’Ynis-Bîr dans l’île de Caldey, au pays de Galles. Après avoir évangélisé l’Irlande, Samson revient dans sa région natale où il est consacré évêque. Il débarque ensuite en Armorique, à l’embouchure du Guyoult, en Domnonée, l’un des sept royaumes composant la Bretagne d’alors.

Le moine évêque Samson lance à partir de 548 les bases d’un premier monastère, noyau de la future ville de Dol, devenue rapidement une métropole spirituelle pour toute la région. Ayant pu se familiariser en Irlande avec la pastorale missionnaire de saint Patrick, saint Samson développe d’autres centres missionnaires, de la Bretagne jusqu’aux rives de la Seine. Il prend part au synode de Paris en 557.

L’évêque Samson termine son labeur à Dol le 28 juillet 565. Son culte est demeuré vivant au pays de Galles et plus encore en Bretagne, où 16 communes portent son nom : la cathédrale Saint-Samson à Dol-de-Bretagne est un superbe édifice du XIIIe siècle. Les archevêques de Rennes sont également archevêques de Dol et de Saint-Malo.

Détails

Époque : VIème s.

Pays : Bretagne

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer

Saints du même jour