Je fais un don

Au début du 8e siècle, saint Hubert était évêque de Tongres, puis de Liège en Belgique. Contrairement à ce qu'on pense, il n'était pas chasseur mais il pratiquait la pêche. Il mourut d'ailleurs d'une blessure reçue à la main alors qu'il plaçait des filets. Si saint Hubert est devenu par la suite patron des chasseurs, c'est parce qu'il fut vénéré spécialement dans les Ardennes par des chasseurs : on recourait à son intercession pour combattre la rage. Encore récemment, on bénissait un pain spécial, le "pain de saint Hubert" pour prévenir cette maladie.

Une belle légende s'est greffée sur le culte de saint Hubert : au XVe siècle, on racontait que le jeune seigneur s'était converti pendant une partie de chasse, en voyant un cerf portant une croix entre ses bois ; une imagerie fréquente à l'époque. Alors…même si on sonne du cor en son honneur, il faut peut-être réviser la présentation de saint Hubert en patron des chasseurs et des hallalis !
Tout comme Hugues, Hubert est un nom d'origine germanique qui signifie "intelligent" (hug) et "brillant" (berht).


Saints du même jour

  • Saint Martin de Porrès