Je fais un don

Une des paroles de saint Grégoire éclaire et unifie toute sa vie : "L'homme a été créé pour contempler son Créateur, pour chercher toujours son Visage et habiter dans la solennité de son amour". Grégoire fut le 64e Pape. Né à Rome vers 540, il fit de brillantes études et devint haut fonctionnaire et même préfet de Rome. À 35 ans, il renonce à sa situation et transforme sa maison familiale en monastère. Devenu moine, puis ordonné diacre, bientôt chargé de représenter Rome à Constantinople, il est élu Pape malgré lui le 3 septembre 590. Il meurt à Rome en 604.

L'activité de Grégoire fut gigantesque et il mérite bien le nom de "Grand" ! Il réformera vigoureusement l'administration pontificale, organisera la défense contre les Lombards, intervenant en Espagne et en Afrique du Nord contre les hérétiques. Il envoie les premiers missionnaires de Rome en Angleterre avec à leur tête celui qui deviendra saint Augustin de Cantorbéry. Dans une période difficile, pasteur d'un peuple accablé de malheurs, le Pape Grégoire va joindre à la sainteté du moine, l'expérience du diplomate et de l'administrateur. Son épitaphe dans la basilique Saint-Pierre de Rome le qualifie de "Consul de Dieu", mais il ne voulut être que le "serviteur des serviteurs de Dieu" !
Grégoire signifie en grec "veiller" (egregorein). On fête aussi le 17 novembre saint Grégoire de Tours.