Je fais un don

Né au Quercy dans le Lot, Gérald devient moine au XIe siècle dans la splendide abbaye de Moissac, en Haute-Garonne. Sans doute espérait-il y rester toute sa vie quand, de passage, l'évêque espagnol de Tolède fut frappé par la beauté de la Liturgie de ce monastère. Il apprit que le moine Gérald, aussi fervent religieux que musicien de talent, en était l'animateur. L'évêque le décida à repartir avec lui en Espagne où il réformera le choeur des chanoines de la cathédrale de Tolède.

Sa réputation se répandit bientôt jusqu'au Portugal : il sera appelé comme évêque de Braga, malgré toutes ses réticences. Il aura fort à faire dans son diocèse, tant pour réformer les abus introduits dans la nomination des prêtres par les seigneurs, que pour lutter contre ces mêmes seigneurs, débauchés et pillards. Saint Gérald déploiera un zèle et une énergie extraordinaires pour rechristianiser son diocèse de Braga, après une longue occupation par les Maures. Il terminera sa vie terrestre à Bornos au Portugal, le 5 décembre 1109.
Gérald est un prénom d'origine germanique, qui signifie "lance" (gari) et "qui gouverne" (wald).


Saints du même jour

  • Saint Sabas