Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Saint Edmond

En Angleterre au IXe siècle, le prince Edmond, né en 841, devint à l’âge de 14 ans roi du petit royaume d’Est-Anglie. Le jeune roi ne négligeait rien pour attirer les bénédictions divines sur ses sujets. Il gouvernait son État avec justice et manifestait un grand souci des pauvres. Il était particulièrement dévoué à saint Jean l’Évangéliste et attentif à son enseignement sur le commandement du Seigneur : l’amour fraternel. Jamais il ne refusait d’aider quiconque lui présentait une requête au nom "du disciple que Jésus aimait". Mais c’était l’époque des invasions par les Vikings. Capturé par l’armée Danoise lors de la bataille de Suffolk, le roi Edmond refuse absolument de signer des conditions contraires à la foi et au bien-être de ses sujets. Le 20 novembre 870, le roi est attaché à un arbre, criblé de flèches puis décapité. La tradition locale rapporte que son corps et sa tête furent pourtant retrouvés intacts entre les pattes d’un loup les protégeant contre les rapaces de la forêt. Le roi Edmond fut vénéré très tôt comme martyr et de nombreuses églises lui seront dédiées en Angleterre. On trouve pourtant ses reliques dans la basilique Saint-Sernin de Toulouse, où elles furent apportées en 1216 par le roi Louis VIII. Fils de Philippe Auguste, ce roi avait réussi à enlever à Jean Sans Terre et aux Anglais le Poitou, le Limousin, le Périgord, une partie du Bordelais, jusqu’au Languedoc.
Le prénom Edmond a, selon l’étymologie germanique le sens de richesse et de protection.

Détails

Époque : IXème s

Pays : Angleterre

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer

Saints du même jour