Je fais un don

La Liturgie fait mémoire de saint Césaire, évêque d'Arles (470-543). Originaire de Chalon-sur-Saône, il va rejoindre la vie monastique dans l'abbaye Notre-Dame de Lérins qui existe toujours, sur une jolie île située au large de Cannes. Dans sa ferveur juvénile, il y mena une vie tellement mortifiée que son Abbé l'envoya rétablir sa santé à Arles ; l'évêque de cette cité était d'ailleurs son parent. Il y est ordonné prêtre et sera bientôt élu évêque d'Arles en 533. Bien que suspecté par les souverains Ariens, Césaire aura une influence considérable sur la Gaule méridionale, spécialement au travers des Conciles régionaux qu'il anime et préside.

L'œuvre écrite laissée par l'évêque Césaire est importante. Elle fait apparaître un pasteur pédagogue, vigilant, soucieux de se faire comprendre de ses fidèles et de préserver l'unité ecclésiale. On conserve de lui deux Règles de vie monastique ; celle qui est destinée aux moniales est sans doute la plus ancienne du genre en Gaule. Il achève sa tâche en 542, ayant concilié harmonieusement vie de prière intense et ministère rayonnant de bonté. Césaire vient du latin coesar, enfant mis au monde par incision, qui a donné en français césarienne.


Saints du même jour

  • Sainte Natacha