Je fais un don

Louis IX est resté populaire par la scène qui le représente rendant la justice sous un chêne à Vincennes. Cette réputation est légitime : toute sa vie de roi a été marquée par la volonté d'être, selon les béatitudes du Christ, artisan de justice et de paix entre ses sujets et les royaumes voisins. Louis fut un laïc chrétien exemplaire, comme époux et père de famille - de son union avec Marguerite de Provence naquirent onze enfants - et aussi comme chef d'État marqué par l'esprit de saint François d'Assise. Le jeune roi reçut une forte éducation de la part de sa mère, la remarquable Blanche de Castille, qui était toutefois assez envahissante : les jeunes époux eurent du mal à se libérer de sa tutelle ! La personnalité de Louis IX se serait de toute façon manifestée. Il commence par s'imposer à deux rivaux inquiétants : le roi d'Aragon et Henri III d'Angleterre. Loin de profiter de sa position de force pour les humilier, il sait négocier et faire des concessions pour avoir une paix durable. Ainsi fait-il de son mieux pour réconcilier le Pape de Rome et l'empereur d'Allemagne.

Louis de France était un homme de droiture et de foi. Il creusait la vive conscience de ses devoirs de souverain dans la prière et la pénitence. Menant une vie frugale, il écarte les honneurs et se plaît à visiter les pauvres et les lépreux, en qui il reconnaît "les membres préférés du Christ son Seigneur". Homme de paix, il doit prendre une décision difficile : mener deux croisades pour libérer les Lieux saints de Palestine et "la sainte Jérusalem". Ces septième et huitième Croisades furent des échecs. Le roi chevalier meurt de la peste devant Tunis, le 25 août 1270. Saint Louis a laissé le souvenir d'un "roi aux pieds des pauvres" et d'un constructeur de l'Europe du XIIIe siècle.

On fête également saint Louis Marie le 28 avril et saint Louis de Gonzague le 21 juin.
D'origine germanique, le prénom Louis signifie "hlod" (gloire) et "combat (wig).

Pour en savoir plus, regardez le documentaire Louis IX, le roi saint