Je fais un don

Encore un saint pour nos litanies de l'Europe. En effet, s'il devint l'apôtre de la Germanie, Wilfrid (son premier nom qui signifie volonté et paix) naquit en Angleterre vers 675 et termina sa vie près de Dokkum en Hollande le 5 juin 754. Il a bien mérité le deuxième nom qui lui a été donné Boniface : celui qui fait le bien. Remarquons la trajectoire de ce missionnaire hors pair.

Partant d'Angleterre, il se sent appelé à convertir les Saxons du continent. Il se rend à Rome où le Pape Grégoire II confirme sa mission. On le trouvera porteur itinérant de l'Évangile dans la Frise, la Germanie, la Thuringe, la Bavière. Sillonnant toute l'Europe de l'Ouest, il a converti au Christ une foule de païens et labouré en profondeur les sillons de l'avenir. Nombre de monastères soutenaient son apostolat, comme autant de foyers rayonnants de foi et de culture. Ainsi la toujours célèbre abbaye de Fulda, où se réunit chaque année la conférence des évêques d'Allemagne. Boniface sera même appelé à réformer l'Eglise Franque par le roi Pépin le Bref.

L'évêque saint Boniface meurt massacré avec ses compagnons d'apostolat le jour de la Pentecôte 754, près de Dokkum en Hollande. On a dit que sans son œuvre à la fois spirituelle et culturelle Charlemagne n'aurait pas été possible.


Saints du même jour

  • Saint Igor