Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison… le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu… (Luc 19, 9-10)
Chers amis,

Le livre de la Sagesse, le psaume 144 et l’Evangile de Luc sur la rencontre de Jésus avec Zachée (Luc 19, 1ss) chantent la mansuétude de Dieu qui prend en charge la conversion de l’humanité représentée par ce publicain collecteur d’impôts à Jéricho. Cette ville est la dernière étape de Jésus avant son entrée triomphale en Jérusalem et sa passion. (Luc 19, 39-29)  

Nous sommes dans le temps liturgique du 31ème dimanche du Temps ordinaire de l’année C. La Parole de Dieu devient insistante sur l’attitude du Dieu de tendresse et de pitié, qui soutient ceux qui tombent et redressent les accablés comme le chante le psalmiste (Ps 144, 8, 18)  

Le désir secret de Zachée de voir Jésus dont il a seulement entendu parler, parvient au cœur de Jésus, comme une prière fervente, et celui-ci y répond merveilleusement, allant au-delà de son attente… « Zachée descends vite, aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. (Luc 19, 5)

L’attention de Jésus à ce pécheur invétéré, introduit celui-ci dans le « présent » de Dieu et son dynamisme : « Vite, Zachée, descends de l’arbre,… non seulement il accueille Jésus, mais il partage grand… au quadruple, comme le fils d’Abraham qu’il est. Dieu, qui sans cesse, prend soin de toutes ces créatures, dont l’homme, offre à celui-ci son Amour et son Pardon, créant ainsi chez Zachée, et tout pécheur repenti, la joie et la force de partager et de réparer lui-même les relations mises à mal par sa faute…  « Je fais don de la moitié de mes biens aux pauvres, je réparerai quatre fois plus à autrui, les torts commis. »

A l’invitation de l’apôtre Paul dans sa lettre à la communauté de Thessalonique (1, 11 – 2, 2)… Glorifions le Nom du Seigneur Jésus, par une vie de foi active et l’accomplissement du bien sans relâche dans toutes les sphères de la société, où nous sommes présents ; car ainsi s’exerce la puissance de tendresse de Dieu pour chacun de nous, hommes et femmes de bonne volonté. En accueillant dans la Foi, cette parole adressée à tous les Zachée que nous sommes dans tous nos Jéricho, nous serons alors « ajustés » au calendrier du Divin Maître Jésus.

« Aujourd’hui, le salut est parvenu à cette maison. »

Nous proclamerons à la face du monde, par nos paroles et nos actes. « Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. » (Luc 19, 10)

Téléchargez le texte de l'homélie ICI.

Recevez chaque
semaine vos newsletters :