L’âme de l’abbé Pierre plane au manoir d’Esteville. Au coeur de la Normandie, ce lieu d’hébergement pour les compagnons d’Emmaüs est devenu un lieu de mémoire pour le fondateur de la Communauté. Jean-Baptiste Eyraux, fondateur du Droit au Logement, y raconte les derniers combats de l’insurgé. Et dans l’intimité de sa chambre, Jean Rousseau, président d’Emmaüs international, évoque l’importance de la vie de moine dans l’action de l’abbé.