Je fais un don

Alice ou Alix ou encore Adélaïde fut une reine chrétienne au 10me siècle.
 Née vers 931, fille du roi Rodolphe II de Bourgogne, la princesse Alice épouse en 947, Lothaire roi d'Italie. Elle devient veuve, peu après son mariage : son époux ayant été supprimé par un rival. Alice s'enfuit se mettre sous la protection du roi Otton de Germanie : bientôt roi d'Italie ; il va l'épouser en 962.
 Alice devient ainsi la première impératrice du Saint Empire romain germanique. Toutefois, "tête couronnée" (même du diadème impérial de Rome) ne signifie pas pour elle "grosse tête" ! La nouvelle et jeune impératrice est d'abord une épouse, maman de trois enfants. Elle emploie son influence auprès de l'empereur, en faveur de l'Église et des pauvres. Elle favorise tout particulièrement le développement de l'abbaye de Cluny. À la mort de l'empereur Otton, Alice prend en charge la régence de l'Empire et montre toutes les qualités d'un vrai Chef d'Etat chrétien. Elle a le souci de la justice, demeurant très attentive aux conditions de vie de ses sujets les plus miséreux. " C'était une merveille de grâce et de beauté" dira d'elle l'Abbé de Cluny, saint Odilon, qui lui devait beaucoup ! A la majorité de son petits-fils Otton III, l'impératrice Alice ne s'accroche pas au pouvoir ! Elle se retire au monastère de Seltz, dans le Bas -Rhin, fondé par elle. Sa mort survint le 16 décembre 999.
 Ce prénom d'origine germanique signifie noble "adal" et combat "hild".