Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Saint Ulrich

Ulrich n’est évidemment pas un nom de chez nous, mais ne soyons pas chauvins, surtout à l’heure de l’Europe qui se construit – ce qui nous permet d’annoncer déjà pour demain une grande fête, celle de saint Benoît, Patron de l’Europe !

Ulrich fait partie de cette longue litanie qui doit nous devenir familière : celle des saintes et des saints de l’Europe, d’autant plus qu’il était membre comme moine de l’Ordre prestigieux de Cluny qui s’attacha à revenir à l’esprit de la Règle de saint Benoît et rayonna d’une grande lumière sur tout notre Occident, au début du Moyen Âge. Le moine Ulrich fut chargé par son ami Hugues, évêque de Grenoble – lui-même ami de Bruno qu’il aida à fonder en Isère la Grande-Chartreuse – de rédiger les Constitutions de la Réforme de Cluny. Avant de se faire moine bénédictin, Ulrich avait été page et secrétaire de l’impératrice Agnès, mère de l’empereur germanique Henri IV, celui qui dut prendre le chemin de Canossa pour aller faire amende honorable au Pape Grégoire VII.

Né à Ratisbonne vers 1020 en Allemagne, Ulrich s’était fait moine à Cluny, dans notre Saône-et-Loire, en 1052. Par la suite, il fonda des monastères dans le canton de Berne, en Suisse, puis en Allemagne à Zell, d’où il entra dans la vision de Dieu le 10 juillet 1093.

Célébrons les saints et saintes de Dieu dont la vie et la mort ont crié Jésus-Christ sur les routes du monde et de l’Europe !

Nous fêtons aujourd’hui Ulrich, dont le prénom (parfois Ulric ou Ulrick) symbolique de fermeté et de fidélité inébranlable, fait référence, d’après l’étymologie germanique, à "patrie" et "royal".

Détails

Époque : XIème s.

Pays : Allemagne et Suisse

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer

Saints du même jour