Je fais un don

Tout comme Maxime, Maximilien signifie en latin "le plus grand".
Plusieurs Maximilien ont illustré ce prénom. Nous célébrons aujourd'hui un Maximilien qui est l'un des saints patrons possibles pour les objecteurs de conscience ! Il vivait en Algérie au IIIe siècle. Fils de Fabius Victor, vétéran chargé de lever des recrues pour l'armée, il comparaît à 21 ans devant le proconsul d'Afrique : il pensait, comme Tertullien déjà, qu'un chrétien ne pouvait exercer le métier des armes. Il déclare au juge : "Je suis chrétien, soldat du Christ : je ne combattrai pour personne d'autre. Marqué du sceau de Notre Seigneur, je ne lui donnerai pas de rival".
 

L'intrépide Maximilien fut exécuté le 12 mars 295 à Théveste, aujourd'hui Tébessa en Algérie. Les Actes de sa passion sont l'un des documents historiques les plus solides dont on dispose sur la grande persécution de la fin du IIIe siècle en Afrique du nord.

Un autre Maximilien, saint Maximilien Kolbe (du latin maximus : le plus grand), nous est plus proche : le franciscain martyr en Pologne à Auschwitz en 1941. Sa fête est le 14 août.

Passons en Bretagne pour honorer saint Pol (ou Paol) de Léon. Au 6e siècle, il quitta la Bretagne insulaire, alors envahie par les Angles, et se retira en l'île de Batz, tout en portant l'Evangile dans le pays du Léon (Finistère), y fondant de nombreux monastères.


Saints du même jour

  • Sainte Justine