Je fais un don

La Liturgie fête en ce 18 septembre un saint de la Famille de saint François d'Assise, baptisé du même prénom que le père adoptif de Jésus : saint Joseph de Copertino, qui vécut dans l'Italie du XVIIe siècle. De famille très pauvre, le jeune Joseph est le contraire d'un surdoué ! Ignorant et simplet, écoles et couvents lui ferment leurs portes. Il va devenir le saint patron…de tous les jeunes qui ont des retards et des problèmes scolaires ! En effet, à force de courage et de persévérance, armé de sa foi et de sa prière, il est pris "à l'essai" chez les Franciscains. Il y deviendra prêtre, bientôt investi de phénomènes et de grâces mystiques qui vont attirer les foules : extases, miracles et même lévitations ! On disait du frère Joseph "qu'il s'envolait à la rencontre de son Dieu". On comprend qu'il dérangeait ! Il fut même déféré au tribunal de l'Inquisition. Examiné sous toutes les coutures, il fut relâché sans condamnation. Soumis à l'isolement et envoyé d'un couvent à l'autre pour le soustraire à la curiosité, frère Joseph est sollicité néanmoins par des personnes venant de toute l'Europe ; il accomplit parmi elles de nombreuses conversions. Saint Joseph de Copertino rejoint la maison du Père à Ancône, le 18 septembre 1663.

Joseph signifie en hébreu "Dieu ajoute". Saint Joseph époux de Marie et père adoptif de Jésus, a deux fêtes : le 19 mars et le 1er mai.


Saints du même jour

  • Sainte Nadège