Je fais un don

Plus de 300 Jean auraient illustré ce nom qui signifie : "le Seigneur fait grâce !".
Le 14 décembre 1591, Jean de Yépès terminait sa vie terrestre, remplie d'épreuves et ténèbres mais plus encore de la lumière de l'amour, à Ubeda. Un beau film de Carlos Saura, "La Nuit obscure", met en relief un moment capital de cette existence : les neuf mois que Jean passa dans un réduit obscur du couvent de Tolède où ses frères religieux avaient renfermé le "rebelle" qui mettait en péril leur tiédeur et leur tranquillité ! Au lendemain de son ordination, Jean fait la rencontre qui va orienter toute sa vie : celle de la "Madre", Thérèse d'Avila. Elle venait de commencer la réforme du Carmel. Leur intense collaboration ne sera interrompue que par la mort de Thérèse en 1582.

Jean de la Croix suscite une nouvelle forme de vie religieuse : les Carmes "déchaussés", expression désignant le retour à la simplicité et à la pauvreté originelle. Déjà à Nazareth, Jésus avait annoncé : "Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie, sa parenté et sa maison". L'Ordre "officiel" des Carmes entreprend contre le réformateur une lutte sans merci. Jean est donc emprisonné et séquestré par ses propres frères et c'est dans ce cachot obscur qu'il compose son Hymne à la joie : "le Cantique spirituel".

La biographie de saint Jean de la Croix importe moins que son oeuvre de Docteur Mystique, une oeuvre spirituelle qui est l'un des sommets de la littérature espagnole. Les titres marquent autant d'étapes de son itinéraire, de son ascension vers le Dieu d'amour : la vive flamme de l'amour qui, à travers "La nuit obscure" a soutenu "La montée au Carmel" et fait de toute sa vie un " Cantique spirituel". Les oeuvres complètes de saint Jean de la Croix, en 7 volumes, viennent d'être réunies en un seul par les Editions du Cerf, avec une nouvelle traduction faite par une Carmélite. Jean de la Croix entre dans la Gloire de son Seigneur le 14 décembre 1591. Entendons-le nous redire : "Là où il n'y a pas d'amour, mettez de l'amour et vous récolterez de l'amour...Au soir de la vie, nous serons jugés sur l'amour".


Saints du même jour

  • Sainte Odile