Le Jour du seigneur

Le Jour du seigneur

Saint Ignace d’Antioche

La Liturgie célèbre le 17 octobre saint Ignace, illustre évêque de la grande Antioche (Antakya : au sud-est de la Turquie actuelle) au tout début du 2e siècle. Originaire de Syrie, Ignace, dont le nom signifie "le feu", est un chrétien de la 2e génération, aussitôt après le temps des Apôtres du Seigneur. Devenu évêque de la cité d’Antioche, là où, pour la première fois, les disciples de Jésus furent appelés "chrétiens", il est arrêté et condamné "aux bêtes" sous le règne de Trajan. Ignace d’Antioche est conduit à Rome. Tout au long de son trajet à travers l’Asie mineure, il est salué avec vénération par les communautés chrétiennes fondées par saint Paul et saint Jean, en particulier à Smyrne, par l’évêque Polycarpe. De Smyrne, Ignace écrit à toutes ces Églises pour les remercier et les encourager dans la fidélité au Christ. On a pu dire que ces Lettres d’Ignace, dignes de prendre place à la suite des Lettres de saint Paul, sont l’un des plus beaux chants d’amour qui aient jailli d’un coeur de chrétien !

C’est ainsi que, prisonnier pour le Christ, l’évêque Ignace annonce son arrivée à l’Église de Rome, suppliant qu’on ne fasse aucune démarche pour lui éviter le martyre. Il proclamait : "Je dois être moulu sous la dent des bêtes, pour devenir le pain immaculé du Christ". Ce passionné de l’unité chrétienne déclarait aussi : "Vous ne devez avoir avec votre évêque qu’une seule et même pensée" et enfin : "Laissez-moi recevoir la pure lumière : il n’y a plus en moi qu’une eau vive qui murmure : Viens vers le Père". Saint Ignace d’Antioche subit son martyre à Rome le 17 octobre 107.
On fête aussi saint Ignace de Loyola le 31 juillet.

Détails

Époque : IIème s

Pays : Asie Mineure

Trouver un Saint

Par date Remettre à zéro

Par nom Effacer