Je fais un don

On se souvient de Jean-Paul II en la fête du saint de Cracovie, la ville dont il fut évêque avant de devenir Pape ! Hyacinthe naît en Silésie vers 1190. Il était prêtre et chanoine de Cracovie quand, venu à Rome, il rencontre saint Dominique qui vient de fonder le nouvel Ordre des Prêcheurs. Jacek (son nom en Polonais), après une solide formation à Rome, est désigné pour aller établir l'Ordre dominicain en son pays natal. Avec le frère Henri de Moravie, il fonde un premier couvent à Cracovie un an après la mort de saint Dominique.

Presque huit siècles après, ce couvent de Cracovie est rempli d'une centaine de dominicains, pour la plupart des jeunes en formation. Tout au long de la prédication itinérante du Frère Hyacinthe, d'autres communautés naissent, ainsi à Kiev et à Gdansk. Il avait une grande réputation de prédicateur, de missionnaire et aussi de thaumaturge (faiseur de miracles). Des témoins oculaires rapportaient à son sujet plusieurs prodiges étonnants comme la traversée de la Vistule, accompagné de son frère dominicain Ceslas. Il utilisait son manteau comme embarcation alors qu'il portait l'Eucharistie et une statue de la Vierge Marie. Saint Hyacinthe, après avoir rayonné de Pologne jusqu'en Ukraine, en Prusse, en Lituanie et même dans les Balkans, reviendra terminer son itinéraire terrestre en sa ville natale de Cracovie, en 1257.

Dans l'antiquité grecque, Hyacinthe (huakinthos) était le nom d'une pierre précieuse, dont la nature varie selon les traductions : pierre jaune rougeâtre, saphir, zircon… On retrouve Huakinthos dans la mythologie grecque : c'est un bel adolescent qui suscite l'amitié du dieu Apollon. Jaloux, Zéphyr dieu du vent le tue ; chagriné, Apollon fait s'épanouir une fleur, de la couleur pourpre de son sang : de là viendrait le nom de la jacinthe.


Saints du même jour

  • Sainte Jeanne Delanoue