Je fais un don

Firmin…un nom qui mériterait d'être revalorisé ! Il signifie "solide", "ferme dans ses convictions" !
Les divers calendriers ont retenu deux saint Firmin. L'un est l'évêque d'Amiens martyrisé, qu'on fête en Picardie le 25 septembre ; l'autre est mentionné le 11 octobre et nous le fêtons donc aujourd'hui.
Firmin vécut au VIe siècle ; il était très en lien avec saint Césaire d'Arles, illustre moine de l'abbaye de Lérins, qui est située sur une jolie île au large de Cannes. Devenu évêque d'Arles en Provence, Césaire eut le "mérite" de fonder le premier monastère de femmes religieuses en Gaule. Saint Firmin fut son disciple, son ami et plus tard son biographe.
Firmin lui-même fut évêque d'Uzès, entre Arles et Nîmes, dans le Gard. Comme son maître spirituel Césaire, Firmin s'intéressa spécialement à l'établissement de la vie religieuse parmi les femmes, ce qui était à l'époque une innovation pleine d'audace. L'évêque Firmin était un excellent pasteur : il avait un don particulier (on dirait du charisme) pour présenter et enseigner la doctrine de l'Église aux gens les plus simples et pour toucher les coeurs, les ouvrant à l'Esprit Saint.

"Sans l'Esprit Saint, Dieu est loin, le Christ reste dans le passé, l'Évangile est lettre morte, l'Église une simple organisation, l'autorité une domination, la mission une propagande, le culte une évocation et l'agir chrétien une morale d'esclave. Mais en lui, l'Esprit Saint : le Cosmos est soulevé et gémit dans l'enfantement du Royaume, le Christ est là, l'Évangile est puissance de vie, l'Église signifie la communion Trinitaire, l'autorité est un service libérateur, la mission est une Pentecôte, la liturgie est mémorial et anticipation, l'agir humain est divinisé." (Métropolite Ignatios, Lattaquié, Syrie)


Saints du même jour

  • Sainte Soledad