Je fais un don

Saint Arsène est l'un des plus célèbres "pères du désert" en Égypte, au IVe siècle. Certaines de ses maximes sont devenues proverbiales, comme celle-ci : "Je me suis souvent repenti d'avoir parlé, rarement d'avoir gardé le silence".

Né sans doute à Rome en 354, le jeune Arsène fut très tôt attiré par la solitude pour y chercher Dieu. Il prit comme tant d'autres la direction de l'Orient. Passant par Constantinople, il se retira dans le désert de Scété, en Égypte. Il en sera chassé par les hordes Vandales et se réfugie alors à Canopé puis à Troé, près de Memphis. Pour gagner sa vie (et peut-être en référence à l'histoire du petit Moïse exposé sur les eaux du Nil ?), le moine Arsène fabrique des corbeilles ! Bien qu'affectant de ne pas être aimable, spécialement à l'égard des visiteuses…venant l'importuner par des demandes de conseils spirituels, c'était le plus tendre des hommes. Qu'il fût en prière ou qu'il fabriqua ses corbeilles, on disait qu'il pleurait à chaudes larmes, spécialement au souvenir de cette parole du Seigneur : "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime".
Arsène vient du grec "arsénias", viril.


Saints du même jour

  • Sainte Macrine (Macaire)