Je fais un don

Aristide, certes un prénom peu donné en Europe, mais encore fréquemment porté en Afrique et en Amérique centrale : il signifie (d'après le grec) "le meilleur". Philosophe grec à Athènes, au IIème siècle, Aristide s'est converti, au péril de sa vie à la religion chrétienne. Il a le courage d'intervenir en faveur des chrétiens persécutés, près de l'empereur Hadrien : il lui a dédié une Apologie du Christianisme. La tonalité de sincérité joyeuse de ce témoignage montre combien Aristide expérimentait "le bonheur d'être chrétien". Par son influence et ses interventions, il réussira à obtenir une accalmie des persécutions, mais il mourra lui-même martyr sous l'empereur Antonin, vers l'année 150.


Saints du même jour

  • Saint Raymond Nonnat