Je fais un don

On rencontre une bienheureuse Dorothée en Allemagne aux XIVe et XVe siècles. Elle est la sainte patronne de la Prusse d'autrefois, mais précisons qu'elle passa la première partie de sa vie à Dantzig qui est aujourd'hui Gdansk, en Pologne. Pendant trente années, Dorothée accepta le mariage pour obéir à ses parents ; elle fut une excellente épouse et mère et eut neuf enfants. Il est vrai que son époux Adalbert, qui était au service des chevaliers teutoniques, était de bonne composition. Il accompagnait fréquemment sa femme pour des pèlerinages qui étaient à l'époque de véritables expéditions.
A la mort de son époux, Dorothée put réaliser son rêve de toujours : être recluse ! Elle se fit donc emmurer dans une cellule accotée à la cathédrale de Marienwerder. Son mini ermitage était percé de trois petites fenêtres : l'une donnait sur l'autel de la cathédrale, une autre sur le cimetière... et la dernière servait à lui passer sa nourriture ! Sainte Dorothée rejoignit son Seigneur en 1404. Bonne fête aux Dorothée, aux Dorine et aux Doris.
Leur prénom, d'origine grecque, signifie "cadeau" (doron) et "dieu" (théos).


Saints du même jour

  • Bienheureuse Bienvenue Boiani