Je fais un don

Pour ce troisième dimanche de carême, l’Église consacre une journée de prière pour les personnes victimes d’abus au sein de son institution. A cette occasion, Le Jour du Seigneur propose une émission sur le pardon face à la pédocriminalité dans l’Église. David Milliat reçoit le P. Patrick Goujon, jésuite, victime d’abus dans son enfance. Une messe spéciale est ensuite célébrée à Orgerus (Yvelines).

10h30 Magazine « Peut-on pardonner la pédocriminalité dans l’Église ? »

Sur le plateau de l’émission, David Milliat accueille un prêtre qui a lui-même été victime d’abus sexuels au sein de l’Église. Patrick Goujon a été abusé par un prêtre dans son enfance. Une agression enfouie au plus profond de sa mémoire, ressurgie brutalement après quarante années de déni. Aujourd’hui jésuite, auteur du livre Prière de ne pas abuser, il porte une parole et une réflexion fortes sur la question de la pédocriminalité dans l’Église. Le pardon est-il possible, face aux agresseurs mais aussi envers l’institution pour sa responsabilité systémique ?

En savoir plus sur « Je te demande pardon », la programmation de Carême du Jour du Seigneur

11h Messe

En direct de l’église Saint-Pierre-aux-Liens à Orgerus (Yvelines)
Cette messe est tout particulièrement dédiée aux victimes d’abus dans l’Église.

Président et prédicateur : Mgr Luc Crepy, évêque de Versailles et président du Conseil de prévention et de lutte contre la pédocriminalité au sein de l’Église.

11h50 Parole inattendue

Nathalie Decoster, sculptrice, est l’invitée du jour.
En savoir plus sur cette série, en partenariat avec RCF.
 

Vidéos liées