Gentil mais angoissé par ses imperfections, Yves Duteil confesse avoir trouvé dans la foi un équilibre à sa vie, dans la prière l’espérance et en Dieu la force du bien.

Une production : CFRT/ France2