Les cardinaux Schönborn, Danneels, Turcotte et Rodé ont participé au conclave qui a abouti à l’élection du cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio.
A Rome, ils expliquent pourquoi il a choisi de prendre le nom de “François” – en référence à saint François d’Assise – et ce que ce choix révèle de sa personnalité et de son pontificat.