"Le Suaire était conservé là, devant moi, replié dans ce reliquaire de marbre noir semblable aux catafalques des princes de l’âge baroque. Car le Saint Suaire, si extraordinaire soit-il, ne montre qu’un corps mort. Le propre corps de Jésus, ses mains, ses épaules, ses jambes, son visage, mais mort. Tandis que la chapelle, elle, ne signifie pas la mort de Jésus. Elle signifie sa résurrection."