Au 5ème siècle, le royaume franc de Clovis est encore polythéiste. Au sud de la Loire, les Wisigoths sont des adeptes de l’arianisme, hérésie chrétienne du 3ème siècle. Dans ce contexte, la conversion de Clovis à la foi catholique représente un enjeu majeur pour l’Eglise romaine. A l’occasion d’une bataille, Clovis aurait fait le vœu de devenir catholique si la victoire lui était donnée. Sous l’influence de sa femme Clotilde, il se fait baptiser dans la cathédrale de Reims par l’évêque saint Rémi, vraisemblablement en 496. Guerrier, Clovis a par ses conquêtes territoriales étendu sa domination sur la Gaule et contribué ainsi à la constitution du futur royaume de France. Devenu le seul souverain barbare catholique, il voit son pouvoir légitimé par l’Eglise qui a fêté en 1996 la mémoire de son baptême. Réalité, mythe, image d’Epinal ou image pieuse, Clovis continue à faire débat parmi les historiens entretenant la légende.

Notre sélection