Citoyen romain, Paul a le privilège de mourir décapité en 65 ap. J.-C., sous le règne de Néron. Avec Pierre, il reproduit le témoignage du Christ en mourant pour sa foi.