Le théologien orthodoxe et historien Jean-François Colosimo commente le verset : "Je vous le dis : aimez vos ennemis", extrait de l'Evangile selon Saint Luc (Lc 6, 27-36).

Cette phrase du Christ semble absurde et même contre nature car cela revient à dire qu'il faut aimer celui qui veut nous tuer. C'est donner notre vie à ceux qui veulent la prendre. Cela s'appelle le martyr, la sainteté. Mentalement c'est impossible à tenir donc c'est forcément une expérience. Celle du christianisme et du Christ sur la croix. Pour celui qui a gouté à la communion de l'amour, l'ennemi qui veut m'anéantir est annihilé lui-même dans sa capacité de haine. La foi est une rencontre sur ce chemin de la résurrection qui fait que l'ennemi lui aussi peut être converti.