Immigre estonien réfugié en France pendant la seconde guerre mondiale, Nicolaï GRESCHNY rachète une petite chapelle dans le village de Marsal (Tarn) afin d’y réaliser son oeuvre ultime et d’y exprimer sa foi.
La chapelle de la Maurinié abrite ainsi des fresques magistrales réalisées par le peintre dans les années 50.
Tout au long du documentaire, les témoignages de la famille et des amis tracent le portrait en filigrane de cet artiste au caractère fort et à la foi inébranlable.

Une production : CFRT/ France télévisions/ A ProPos

Crédits :

Notre sélection