Curieux métier que celui de Mylène Pardoen. Elle écoute puis enregistre les sons de la cathédrale et de son environnement pour en restituer les bruits du passé. Un chantier immatériel dont elle est fière.